Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER du SEIN: L'exercice physique recommandé même en cas de lymphoedème

Actualité publiée il y a 5 années 7 mois 6 jours
NICE

La poursuite des activités physiques du quotidien, pendant le traitement et la pratique de l’exercice physique après le traitement d’un cancer du sein ont déjà démontré leurs bienfaits sur la fatigue, la prévention du risque de dépression et l’amélioration de la qualité de vie. Mais l'exercice reste-t-il conseillé en cas de lymphœdème après un cancer du sein ? Oui, selon ce projet de nouvelles recommandations du National Institute for Health and Care Excellence (NICE) basé sur les dernières données de sécurité et de bénéfices de l'exercice en cas de lymphœdème lié au cancer du sein.

Le lymphœdème est un gonflement lié à une accumulation de liquide lymphatique qui se produit lorsque les ganglions lymphatiques ou les vaisseaux sont endommagés et empêchent la lymphe de s'écouler. C'est un effet secondaire fréquent du traitement du cancer, par chirurgie ou radiothérapie lorsque les cellules cancéreuses bloquent le système lymphatique. L'Institut britannique NICE estime qu'au Royaume-Uni, près de 10.000 personnes atteintes de cancer du sein vont développer un lymphœdème du bras à la suite de leur traitement.


Jusqu'à ce nouveau projet de recommandations, les patientes atteintes ou à risque de lymphœdème en relation avec leur cancer du sein devaient éviter les activités intenses, comme un exercice physique soutenu, le port de poids lourds ou d'autres efforts intenses. Les patientes devaient ménager la zone affectée. L'Institut britannique vient de passer en revue les dernières données sur le sujet et l'examen révèle une insuffisance de données pour recommander d'éviter la pratique de l'exercice, la majorité des études étant à trop court terme et manquant de données sur effets de l'exercice la qualité de la vie chez ce type de patientes.

En faveur de l'exercice : Les nouvelles directives recommandent ainsi aux médecins et aux infirmières d'expliquer aux patientes qui ont ou sont à risque de lymphœdème qu'il n'y a pas de contre-indication à l'exercice et que l'exercice ne favorise pas le développement du lymphœdème ou ne l'aggrave pas, mais qu'en revanche, l'exercice peut améliorer la qualité de vie, notamment, les exercices de résistance, l'aérobie, le stretching, la musculation et la gymnastique aquatique.

Sources: NHS Breast cancer exercise advice may change et NICE March 11 2014 Advanced Breast Cancer: Addendum consultation

Lire aussi : CANCER du SEIN: Marcher 1 heure par jour pour réduire le risque –

CANCER du SEIN: Un peu d'exercice physique pour beaucoup de risque en moins –

CANCER du SEIN: Exercice physique et gestion du stress améliorent la qualité de vie -

Autres actualités sur le même thème