Vous recherchez une actualité
Actualités

e-CIGARETTE: Et si sa nicotine était plus addictive?

Actualité publiée il y a 4 années 2 mois 3 semaines
Chemical Research in Toxicology

Cette étude menée par des chimistes montre, à partir de l'analyse d’échantillons de liquides du commerce, que, dans l'ensemble, la nicotine est présente dans sa forme la plus addictive. Avec, de plus, une concentration de nicotine très variable et qui, dans de nombreux cas, ne correspond pas aux concentrations indiquées sur la notice ou l’étiquette du produit. Alors que la cigarette électronique est envisagée par certains experts comme un outil de sevrage possible pour les fumeurs qui veulent arrêter, ces conclusions, présentées dans la revue appellent à la vigilance sur le choix des "e-liquids".

« Parce que le liquide pour e-cigarette contient de la nicotine et qu'une grande partie de cette nicotine est la forme qui est absorbée par le corps, ce qui en fait la forme la plus addictive, les cigarettes électroniques ne peuvent être présentées comme des outils d'aide au sevrage tabagique », explique l'auteur, Najat Saliba, chimiste à l'American University of Beirut. Le chimiste cite également le risque cancérigène, déjà évoqué et associé à la présence de formaldéhyde dans la vapeur des e-cigarettes.


L'étude a porté sur la concentration dans les liquides de e-cigarette des différentes formes de nicotine free-base (Nic) et formes protonées (chargées +). Les auteurs expliquent que ces différentes formes ne produisent pas les mêmes effets. Et, sur les 3 formes possibles et étudiées, la nicotine «base libre » est la seule qui soit absorbée par le corps, ce qui en fait le type le plus addictif.
En testant des échantillons de liquides, les chercheurs observent que, dans l'ensemble, la nicotine est présente, dans sa forme la plus addictive.

De plus, les auteurs alertent sur l'absence de normes, la concentration en nicotine variant fortement d'un liquide à l'autre et s'avérant souvent non conforme aux concentrations annoncées.

Source: Chemical Research in Toxicology July 9, 2015 DOI: 10.1021/acs.chemrestox.5b00107 Free-Base and Protonated Nicotine in Electronic Cigarette Liquids and Aerosols

Plus d'études sur la e-cigarette

Lire aussi : e-CIGARETTE et sevrage tabagique: L'étude américaine qui jette un doute

Autres actualités sur le même thème