Vous recherchez une actualité
Actualités

GALÉNIQUE: Un gel à libération différée adapté aux enfants et aux patients âgés

Actualité publiée il y a 4 années 6 mois 3 semaines
International Journal of Pharmaceutics

On connaissait les capsules ou les comprimés gastro-résistants. Mais ici il s’agit d’une autre forme galénique orale, sous forme de gel, également à libération différée, adaptée aux jeunes enfants et aux personnes âgées qui ont des difficultés à avaler pilules et gélules. Ce gel, conçu donc pour être très facile à avaler permet l’administration par voie orale de principes actifs avec un effet maximal. C’est le développement d’une équipe de l'Université de Huddersfield qui s’est spécialisée dans la recherche sur les applications pharmaceutiques et biomédicales des biopolymères.

La libération différée signifie que le principe actif est libéré de sa forme galénique à un moment ou en un lieu différent par rapport à une forme conventionnelle. Cette libération différée est rendue possible grâce à un enrobage gastro-résistant. Cependant, les petits enfants peuvent avoir des difficultés à prendre certains médicaments et près de 40% des personnes âgées de 60 ans et plus vivent avec un trouble de la déglutition et vont donc éprouver ces difficultés .


Ce gel est donc une réponse à la demande croissante de médicaments adaptés, y compris pour la galénique, aux patients pédiatriques et gériatriques. Le gel fluide a été conçu à base de gomme de gellane, un polysaccharide naturel utilisé dans certaines préparations alimentaires. Le médicament à base de gel est constitué de particules de gel microscopiques qui se rassemblent, peuvent être « versés » dans la cuillère pour être administrés au patient. Une fois dans l'estomac le gel se solidifie de manière à ce que le principe actif ne soit pas libéré immédiatement, mais une fois dans l'intestin, plusieurs heures après avoir été ingéré.

Testé dans l'administration de l'ibuprofène, le gel permet bien une libération retardée du médicament grâce à l'augmentation de sa rigidité dans un conteste d'acidité. Mais ce n'est pas tout.

Et si on l'administrait par le nez ? La même équipe montre également l'intérêt de la gomme de gellane dans le développement de nouveaux vaporisateurs nasaux. Car si le nez semble une voie privilégiée pour la délivrance de médicaments, des protections, dans la cavité nasale représentent de véritables obstacles. L'ajout de polymères muco-adhésifs toujours sous la forme d'un gel va contribuer à la rétention du médicament dans le nez. Mais ici toute la difficulté a été de développer des gels fluides pouvant être utilisés dans un spray nasal standard avec toujours ces capacités muco-adhésives.

Source: International Journal of Pharmaceutics

doi:10.1016/j.ijpharm.2015.04.011 Development of mucoadhesive sprayable gellan gum fluid gels

doi:10.1016/j.ijpharm.2014.08.044 Evaluation of gellan gum fluid gels as modified release oral liquids

(Visuel@ University of Huddersfield)

Lire aussi : Troubles de la DÉGLUTITION: Le meilleur moyen de faire passer la pilule

Trouble de la DÉGLUTITION: Normal avec l'âge?

Autres actualités sur le même thème