Vous recherchez une actualité
Actualités

Maladies NEUROLOGIQUES: Des cellules souches du muscle transformables en neurones ?

Actualité publiée il y a 7 années 4 mois 1 semaine
Experimental Cell Research and Stem Cell Research

C’est au Wake Forest Baptist Medical Center que des scientifiques sont parvenus à isoler des cellules souches neurales, à partir de tissu musculaire chez l’animal. Cette étude publiée dans l’édition de septembre de la revue Experimental Cell Research and Stem Cell Research suggère que ces cellules souches du tissu musculaire squelettique pourraient être une alternative fonctionnelle aux cellules souches neurales du cerveau ou de la moelle épinière, plus difficilement atteignables.

Le principe de la thérapie cellulaire pour inverser la neuro-dégénérescence et les lésions traumatiques du cerveau est une option thérapeutique intéressante, mais encore faudrait-il pouvoir accéder aux cellules souches neurales sans créer encore plus de lésions, explique l'auteur principal, le Dr Osvaldo Delbono, professeur de médecine interne au Wake Forest Baptist. « Or le tissu musculaire squelettique, qui représente 50% du corps, est facilement accessible et les biopsies de muscle sont relativement inoffensives pour le donateur. Ce tissu musculaire pourrait donc être une source alternative de cellules de type neuronal ».


Des cellules précurseurs neurales, issues du muscle squelettique : Dans une précédente étude, cette équipe du Wake Forest Baptist était déjà parvenue à isoler des cellules précurseurs neurales issues du muscle squelettique de souris transgéniques adultes. Ici, l'équipe a isolé des cellules précurseurs neurales, à partir du muscle du squelette de différentes espèces, y dont des souris et des primates et montrent que ces cellules non seulement ont pu survivre dans le cerveau, mais ont aussi migré vers la région d'origine des cellules souches neurales. Pour vérifier si ces cellules neurales formeraient des tumeurs, l'équipe en a injecté sous la peau et dans le cerveau des souris. Aucune tumeur n'a été constatée.

Ces cellules capables de survivre et de migrer dans le cerveau, pourraient être utilisées comme véhicules de médicaments, non seulement pour les tumeurs cérébrales, mais aussi pour les autres maladies du système nerveux central. Et peut-être pourront-elles aussi devenir des neurones fonctionnels dans le SNC, c'est ce que sont en train de tester ces chercheurs du Wake Forest.

Autres actualités sur le même thème