Vous recherchez une actualité
Actualités

OSTÉOPOROSE: Les produits laitiers n'évitent pas les fractures!

Actualité publiée il y a 6 années 8 mois 2 semaines
Archives of Osteoporosis

Cette étude de Hebrew SeniorLife Institute for Aging Research affilié à la Harvard Medical School, confirme le lien entre la consommation de certains produits laitiers et la densité osseuse, mais avec un effet moindre sur la colonne vertébrale que sur la hanche et sans preuve d’efficacité contre le risque de fracture. Ces conclusions présentées dans la revue Archives of Osteoporosis montrent aussi des bénéfices variables en fonction des différents produits laitiers.

Les chercheurs ont analysé les données de questionnaires de fréquence alimentaire de 3.212 participants à l'étude Framingham Offspring, âgés en moyenne de 55 ans, avant qu'ils subissent une fracture du col du fémur. Puis les auteurs ont rapproché la consommation des différents produits laitiers de la mesure de la densité minérale osseuse (DMO) des participants. Leur conclusion générale est sans surprise : « Les produits laitiers fournissent plusieurs éléments nutritifs importants bénéfiques pour la santé des os», explique l'auteur principal, le Pr Shivani Sahni. Au-delà, l'analyse montre que, · le lait et les yaourts sont plus bénéfiques pour la santé que la crème fraiche et opter pour un lait allégé en matières grasses ou pour des yaourts, plutôt que pour de la crème, permet d'augmenter l'apport de protéines, de calcium et de vitamine D tout en limitant la consommation de graisses saturées. · 2,5 à 3 portions de lait et yaourts s'avèrent associés à une densité minérale osseuse plus élevée, de la hanche, mais pas de la colonne vertébrale, · alors que la crème semble associée à une diminution globale de la densité minérale osseuse. · Enfin, la consommation de fromage doit être limitée en raison de ses apports en graisse et en sodium et n'a pu être associée, à ce stade, à une DMO renforcée. Cette étude rappelle la relation entre la nutrition et la santé des os ou la prévention de l'ostéoporose mais ne montre pas directement l'association entre consommation de produits laitiers et réduction du risque de fractures.

Autres actualités sur le même thème