Vous recherchez une actualité
Actualités

RECHERCHE 2012: L'identification d'une nouvelle particule élémentaire, le boson de Higgs

Actualité publiée il y a 6 années 9 mois 3 jours
Science -CERN

C’est la principale Percée scientifique de l’année 2012 pour la revue Science, cette particule élémentaire, insaisissable et instable identifiée par des chercheurs du CERN comme «le boson de Higgs ». Une découverte qui vient ajouter une pièce au puzzle de la physique des particules pour les physiciens du monde entier et vient expliquer comment d'autres particules élémentaires, comme l'électron ou les quarks qui ne sont pas formés de particules plus petites, acquièrent leur masse. Si les applications médicales de cette découverte sont encore loin d'être définies, la physique des particules est déjà à l'origine de détecteurs, en particulier en cancérologie. Cette particule, dont l'existence était supposée depuis plus de 40 ans, a été identifiée le 4 juillet 2012, après des expériences menées par des milliers de chercheurs, au CERN, avec le plus puissant accélérateur de particules au monde. La théorie voulait que juste après le Big Bang, aucune particule n’ait de masse mais que l’interaction entre un champ invisible, comparable à un champ électrique, appelé « champ de Higgs » permettait aux particules d’acquérir une masse. L’idée était donc que la masse émergeait des interactions entre ces particules privées de masse et les bosons de Higgs, du nom du physicien britannique Peter Higgs qui lui avait donné vie en 1964. Cependant personne n’avait pu l’observer ou l’identifier. Sa masse inconnue rendait son identification difficile.

On ne sait pas encore très bien à quoi cette découverte va mener, même si son influence sur la communauté des physiciens est indéniable, explique la revue Science. La physique des particules a déjà servi à de nombreuses applications en médecine, en particulier au développement de systèmes de détection qui permettent de cibler les cellules cancéreuses par exemple. Enfin, cette découverte est déjà un grand pas en avant dans notre compréhension de la structure fondamentale de la matière.

Autres actualités sur le même thème