Vous recherchez une actualité
Actualités

RÉGIME MÉDITERRANÉEN: Il protège aussi nos artères périphériques!

Actualité publiée il y a 5 années 12 mois 1 jour
JAMA

Nouvelles preuves des bénéfices du régime méditerranéen ici sur la fonction artérielle périphérique, avec cette étude multicentrique qui fait état également d'une réduction du risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral (AVC) si le régime est complété… avec de l'huile d'olive extra-vierge ou avec des noix. Ces conclusions présentées dans l’édition du 22 janvier du JAMA suggèrent naturellement l’intervention diététique pour réduire le risque de maladie artérielle périphérique (MAP).

L'hypothèse selon laquelle un régime méditerranéen pourrait réduire le risque de maladie artérielle périphérique (MAP) c'est-à-dire d'obstruction des artères périphériques et le plus souvent des jambes, n'avait jamais été évoqué précédemment. Quand l'artériopathie périphérique entraine une réduction du flux sanguin vers les jambes ou artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI), le patient éprouve une douleur en marchant. Des complications qui peuvent mener à l'amputation d'un orteil, d'un pied ou d'une jambe.


Le Pr Miguel Ruiz-Canela, de l'Université de Navarre (Espagne) a évalué l'association de régimes méditerranéens avec le développement de la MAP symptomatique, auprès de 7.477 hommes âgés de 55 à 80 ans et femmes âgées de 60 à 80 ans, sans présence de MAP ou autre maladie cardiovasculaire mais présentant au moins 3 facteurs de risque cardio-vasculaires ou un diabète de type 2. Les participants ont été répartis en 3 groupes :

· Régime méditerranéen complété avec de l'huile d'olive extra-vierge,

· régime méditerranéen complété avec des noix,

· conseils sur un régime allégé en graisses (groupe témoin).

· Tous les participants, suivis durant 5 ans environ, ont bénéficié, par ailleurs, d'un programme d'éducation nutritionnelle sur une base trimestrielle.

Durant la période de suivi, 89 cas de MAP ont été diagnostiqués.

Les auteurs constatent que les 2 régimes méditerranéens sont associés à un risque plus faible de MAP vs témoins (soit respectivement 1,5- 2,5 et 4,7/1.000 personnes-années)

On savait que l'artériopathie périphérique peut être contrôléepar des changements de mode de vie ou un traitement médicamenteux. Avec ces résultats, l'intervention diététique s'impose donc, en particulier chez les patients à risque élevé, soit, d'une manière générale, les personnes âgées de plus de 50 ans ou les patients fumeurs, diabétiques, hypertendus, hypercholestérolémiques ou à antécédents d'événements ou de troubles cardiovasculaires.

Source: JAMA January 22/29, 2014 doi:10.1001/jama.2013.280618 Association of Mediterranean Diet With Peripheral Artery Disease

Lire aussi : AVC, INFARCTUS: Régime méditerranéen, 30% de risque en moins

RISQUE CARDIAQUE et régime méditerranéen: La fidélité est récompensée -

Autres actualités sur le même thème