Vous recherchez une actualité
Actualités

SANTÉ CARDIAQUE: L'activité quotidienne protège le coeur des plus âgés

Actualité publiée il y a 5 années 11 mois 2 semaines
British Journal of Sports Medicine

Ce n’est pas réellement de l’exercice physique mais l’activité physique, au quotidien, comme le bricolage et le jardinage pourrait tout de même contribuer à la longévité en bonne santé, selon cette étude suédoise publiée dans le British Journal of Sports Medicine. Ses conclusions, mettent en évidence les bénéfices d’une activité physique régulière sur l'état de santé, même si, rien ne va remplacer la pratique d’une véritable activité physique comme le jogging, la marche rapide ou des exercices de renforcement musculaire. Bref, encore une fois, tout vaut mieux que la sédentarité.


Les chercheurs de l'Institut Karolinska ont suivi 1.816 hommes et 2.023 femmes âgés de 60 ans et a examiné l'impact de l'activité physique au quotidien sur leur santé cardiovasculaire au début de l'étude puis après 12,5 années de suivi. Les participants ont renseigné par questionnaire leurs activités quotidiennes et leurs habitudes d'exercice, le cas échéant. Les activités « au quotidien » comprenaient le bricolage, le jardinage, l'entretien de la voiture, des promenades…Les participants ont été répartis en fonction de leurs niveaux d'activité. La santé cardiovasculaire a été évaluée par des examens physiques et des mesures et analyses biologiques portant sur les facteurs de risque du syndrome métabolique (tour de taille, pression artérielle, niveaux de cholestérol, de triglycérides, de glycémie et de coagulation sanguine). Enfin, les chercheurs ont pris en compte les facteurs de confusion possibles, parmi lesquels le régime alimentaire, la consommation d'alcool ou de tabac…

Des niveaux élevés d'activité au quotidien sont associés à une réduction du risque cardiovasculaire : Au cours du suivi, 476 participants ont subi un événement cardiovasculaire et 383 personnes sont décédées. L'analyse constate que les participants ayant des niveaux élevés d'activité au quotidien, ont également,

· un risque réduit de 27% de crise cardiaque, d'accident vasculaire cérébral ou d'angine de poitrine,

· un risque réduit de 30 % de décès sur les 12,5 années de suivi.

Ainsi, si l'étude n'établit pas la relation directe entre les niveaux d'activité physique et la réduction du risque d'événements cardiovasculaires ou de décès, elle ajoute à la preuve actuelle que toute activité physique, en particulier à un âge avancé, reste bénéfique pour la santé.

Source: British Journal of Sports Medicine October 28 2013 The importance of non-exercise physical activity for cardiovascular health and longevity (Visuel © Peter Maszlen - Fotolia.com)

Lire aussi: EXERCICE PHYSIQUE: Est-ce que les travaux domestiques comptent? -

Autres actualités sur le même thème