Vous recherchez une actualité
Actualités

SANTÉ PUBLIQUE : La France lance 10 études cohortes

Actualité publiée il y a 9 années 8 mois 1 semaine
Ministère de la Recherche

La Ministre de la Recherche Valérie Pécresse a présenté, au 25 janvier les projets retenus dans le cadre de l'appel à projets "Cohortes", doté de 200 millions d'euros. Ces grandes études cohortes en santé Publique existent depuis longtemps aux Etats-Unis pour mesurer les effets de campagnes de promotion, les résultats de pratiques médicales ou encore les comorbidités ou les risques croisés entre pathologies. Si ces études permettront de positionner la France au meilleur niveau international, elles ont surtout pour objectif de déterminer de nouvelles approches préventives, diagnostiques et thérapeutiques qui permettraient d'améliorer la qualité de vie des patients et la prévention de certaines pathologies.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

100 experts internationaux ont participé au processus d'évaluation, 44 projets de cohortes ont été reçus pour cet appel lancé en juin 2010 et 10 ont été retenus.


Ces études de très grande envergure permettent d'étudier aussi les déterminants biologiques, sociaux, comportementaux, économiques et environnementaux de la santé, mais également, de comprendre l'évolution des maladies et d'étudier l'interaction entre facteurs génétiques et environnementaux. Ces études à grande échelle permettront d'optimiser les politiques de santé publique et les pratiques médicales, de positionner la France au meilleur niveau international, précise le Ministère de la Recherche, mais peut-être également d'enquêter sur des problématiques de santé spécifiques à la France ou à l'Europe.

La dotation de 200 millions d'euros permettra de financer la constitution et le suivi des 10 cohortes sur une période de 9 à 10 ans : Ces 10 projets de cohortes portent sur les maladies rares, sur le rejet de greffe, ou encore sur les comportements à risque chez les jeunes adultes, la sclérose en plaque, le cancer du sein, des maladies psychiatriques majeures (schizophrénie, psychose maniaco-dépressive ("trouble bipolaire "), syndrome d'Asperger) ou encore sur l'identification des risques environnementaux et génétiques liés au cancer de l'enfant. Un autre projet devrait permettre, pour la première fois à grande échelle, de suivre la santé d'une population à travers trois générations (femmes, filles et petites filles).

Sont attendues, à l'issue des études cohortes, des conclusions sur les approches préventives, diagnostiques et thérapeutiques qui permettraient d'améliorer la qualité de vie des patients et la prévention de certaines pathologies.