Vous recherchez une actualité
Actualités

SÉDENTARITÉ: Trop de temps passé assis, un vrai drame sanitaire

Actualité publiée il y a 9 années 11 mois 1 semaine
American Journal of Preventive Medicine

C’est toute une édition spéciale de l’American Journal of Preventive Medicine qui insiste sur les effets délétères d’un comportement trop sédentaire et d’une station assise trop prolongée durant la journée. Non seulement toute une série d’articles rappelle que si le manque d'exercice physique est souvent impliqué dans de nombreux processus pathologiques, la position assise prolongée est aussi un facteur de risque à part entière. Les différents auteurs appellent à l’urgence de grandes politiques contre la sédentarité et la station assise, en particulier pour le bien des générations futures.

Cette édition d'août présente toute une série d'articles sur les nombreux effets de la sédentarité et évalue comment des initiatives pour réduire le temps passé assis peuvent être efficaces et bénéfiques.


Les études épidémiologiques et physiologiques sur le comportement sédentaire suggèrent des conséquences sanitaires indépendantes de celles attribuables au manque d'activité physique, commente le Pr. Neville Owen, de l'Institut Baker IDI Heart and Diabetes (Australie). Ce rapport tès complet indique, en particulier,

- Les personnes qui restent assises plus souvent et plus longtemps présentent un risque accru de décès prématuré, en particulier lié aux maladies cardiaques,

- il devient nécessaire d'aborder de manière beaucoup plus proactive la question du comportement sédentaire dans la promotion de la santé et prévention des maladies,

- la santé des enfants et des générations futures est particulièrement à risque compte tenu du temps considérable passé durant la journée assis à l'école, à la maison et durant les transports,

- les nouvelles technologies et nouveaux types de loisirs exacerbent ce problème,

- il devient essentiel de comprendre ce qui contraint les enfantsà rester autant assis, pour élaborer des programmes d'interventions efficaces.

- Ces données ont des conséquences particulièrement importantes pour la santé au travail en particulier dans les pays développés où la plupart des adultes passent le plus clair de leur journée de travail assis,

- les conséquences économiques de ces prises en comptes sont colossales tout comme la prise en compte de l'équité sociale, en terme de pratique de l'activité physique.

Des approches et des initiatives environnementales et politiques de grande portée contre la sédentarité doivent intégrer des messages sur la réduction du temps passé assis dans l'environnement familial, au travail, déboucher sur le développement et la commercialisation active de technologies innovantes pouvant permettre de réduire le temps passé assis, comme les bureaux réglables en hauteur, par exemple. Les lieux de divertissement ou festifs pourraient également proposer des alternatives “non-sitting”. L'infrastructure communautaire pourrait favoriser encore le transport actif, marche ou vélo… Enfin, des évaluations systématiques de ces expériences en réel pourraient être très instructives pour évaluer les effets bénéfiques de transferts de temps sédentaire ou passé en position assise au profit de temps d'activité.

American Journal of Preventive Medicine, Volume 41, Issue 2 (August 2011) (Visuel © Scott Hancock - Fotolia.com)

Lire aussi: SÉDENTARITÉ: Rester trop longtemps assis finira par vous tuer -