Vous recherchez une actualité
Actualités

SOMMEIL: Un petit café le soir peut-il vraiment le perturber?

Actualité publiée il y a 6 années 2 jours 15 heures
Journal of Clinical Sleep Medicine

Si l’idée reçue est qu’un café le soir peut empêcher de s’endormir, si les spécialistes du sommeil ont toujours suggéré que la caféine peut perturber le sommeil, cette étude de la Wayne State University va plus loin. Ses conclusions publiées dans l’édition du 15 novembre du Journal of Clinical Sleep Medicine montrent que la consommation de caféine même 6 heures avant le coucher peut en effet entraîner d'importants effets perturbateurs sur le sommeil.


Le café à différents moments de la journée : C'est la première étude à examiner les effets d'une dose donnée de caféine prise à des moments différents de la journée : Elle a porté sur 12 personnes en bonne santé et sans troubles du sommeil, invitées à maintenir leurs horaires de sommeil habituels. Les participants ont reçu 3 pilules par jour pendant 4 jours, qu'ils devaient prendre 6 heures avant, 3 heures avant et au moment d'aller se coucher. Une seule de ces pilules contenait 400 mg de caféine, les deux autres étaient des placebos et, sur l'un des 4 jours de l'expérience, toutes les pilules étaient des placebos. Le sommeil a été évalué objectivement durant 4 nuits avec un moniteur de sommeil à domicile et subjectivement par un journal du sommeil, complété par les participants.

Les résultats montrent que 2 à 3 tasses de café, soit environ 400 mg de caféine pris avant le coucher, ou 3 heures et même 6 avant vont considérablement perturber le sommeil. Ainsi, même 6 heures avant le coucher, un café peut réduire de plus d'une heure la durée du sommeil, ici objectivement mesurée, mais sans que le sujet en ait réellement conscience.

En conclusion, l'étude fournit une preuve objective appuyant la recommandation générale d'éviter la caféine dans l'après-midi pour préserver une bonne qualité et durée de sommeil. Les auteurs suggèrent que la caféine doit être évitée si possible à partir de 17 heures, au plus tard. Car, selon ces résultats, consommer une grande tasse de café en fin d'après-midi peut conduire aux mêmes effets négatifs sur le sommeil que prendre un café avant d'aller se coucher, résume le Pr Christopher Drake, professeur agrégé de psychiatrie et de neurosciences comportementales à l'Université Wayne State de Detroit et auteur principal de l'étude. « Mais ces consommateurs ont tendance à être moins susceptibles de détecter les effets perturbateurs de la caféine sur le sommeil lorsqu'il est pris dans l'après-midi ».

Source: Journal of Clinical Sleep Medicine 15 November doi.org/10.5664/jcsm.3170 Caffeine Effects on Sleep Taken 0, 3, or 6 Hours before Going to Bed (Visuel © danr13 - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur le Café

Autres actualités sur le même thème