Vous recherchez une actualité
Actualités

SOMMEIL: Vivre ses rêves en dormant, signe de neurodégénérescence?

Actualité publiée il y a 4 années 7 mois 3 semaines
Trends in Neuroscience

Ces chercheurs de l'Université de Toronto montrent comment des troubles comportementaux en sommeil paradoxal -une phase du sommeil caractérisée par des mouvements oculaires rapides- qui vont pousser les sujets à vivre leurs rêves en actions, peuvent être prédictifs de développement de maladies neurologiques chroniques comme la maladie de Parkinson ou différentes formes de démence. Vivre ses rêves en dormant précèderait et annoncerait, dans 80% des cas, la neurodégénérescence, selon ces conclusions, publiées dans le revue Trends in Neuroscience.

Les mouvements oculaires rapides (ou REM : Rapid Eye Movement), sont caractéristiques du sommeil paradoxal, des rêves et de la fonction de mémorisation qui interviennent durant cette phase du sommeil. John Peever, professeur de biologie à l'Université de Toronto montre que ce trouble comportemental en phase de mouvements oculaires rapides (RBD : Rapid-eye-movement sleep behaviour disorder) non seulement précèdent mais prédisent le développement d'une neurodégénérescence qui va conduire à la maladie neurologique.


80 à 90% des sujets atteints de ce trouble développeront une maladie neurologique : La perturbation, présente dans le RBD, intervient au cours de la phase REM incitant le sujet à vivre son rêve avec des conséquences souvent néfastes, allant jusqu'à des blessures qu'il s'inflige à lui-même ou à son partenaire. Normalement, durant cette phase du sommeil, les muscles sont temporairement « paralysés ».

La présence de ce trouble du sommeil peu commun sonne donc ici comme une indication très probable de maladie neurologique, à stade précoce, en amont d'une neurodégénérescence plus sévère. La neurodégénérescence pourrait d'abord affecter les zones du cerveau qui contrôlent le sommeil avant d'attaquer les zones du cerveau qui provoquent des maladies cérébrales les plus courantes, comme la maladie d'Alzheimer.

Source: Trends in Neuroscience 24 March 2014 doi.org/10.1016/j.tins.2014.02.009 Breakdown in REM sleep circuitry underlies REM sleep behavior disorder (Visuel Elsevier via lookfordiagnosis)

Autres actualités sur le même thème

Pages