Vous recherchez une actualité
Actualités

SYSTÈME OLFACTIF: Il perçoit l'odeur de la maladie

Actualité publiée il y a 5 années 4 mois 1 jour
Psychological Science

Ces cytokines spécifiques liées à la forte activité du système immunitaire, nous permettrait, après juste quelques heures d’exposition, de sentir –avec notre odorat- la maladie chez un proche. Cette étude publiée dans Psychological Science explique comment fonctionne cette adaptation critique qui nous permettrait d'éviter des maladies potentiellement dangereuses. Mais avons-nous déjà cette capacité lorsque la maladie est encore à un stade précoce ?


Mats Olsson du Karolinska Institutet (Suède) rappelle les preuves suggérant que les maladies ont des odeurs particulières (Hypoglycémie, tuberculose, cancers ou encore diabète). Ces odeurs sont liées à des biomarqueurs volatiles de la maladie. Mais sont-ils détectables par l'homme à un stade précoce de la maladie ?

L'étude a été menée avec l'aide de 8 bénévoles en bonne santé, qui ont reçu une injection entraînant une réponse immunitaire et une température corporelle élevées, entraînant une transpiration abondante.

40 participants ont été chargés de sentir les tee-shirts portés par ces 8 bénévoles et dans l'ensemble, ils évaluent leur odeur comme plus intense et désagréable que celle d'autres t-shirts portés par des témoins.

Plus la réponse immunitaire d'un bénévole était marquée, plus l'odeur de sa sueur était qualifiée de « malsaine », précisent les auteurs. Si les composés chimiques qui forment cette odeur n'ont pas encore été identifiés, le fait que nous dégagions ce signal juste après l'activation du système immunitaire permet une meilleure compréhension des indices sociaux de la maladie.

Source: Psychological Science January 22, 2014, doi: 10.1177/0956797613515681 The Scent of Disease Human Body Odor Contains an Early Chemosensory Cue of Sickness (Visuel© olly - Fotolia.com)

Lire aussi : SYSTÈME OLFACTIF : Le nez, un système d'alarme efficace ! -


Interstitiel resposorb