Vous recherchez une actualité
Actualités

VIE sur TERRE: Nos jours sont comptés!

Actualité publiée il y a 5 années 2 mois 2 semaines
Nature et Astrobiology

Il ne resterait que …1,75 milliards d’années « à vivre » sur une planète Terre habitable, viennent d’estimer ces chercheurs britanniques dans la revue Astrobiology, qui précisent que La vie sur Terre en est déjà à 70% de son espérance totale de vie.

Les scientifiques de l'Université d'East Anglia, de St. Andrews, d'Exeter et de l'University College London définissent une zone habitable, à proximité d'une étoile, comme une planète en orbite qui abrite de l'eau, le liquide nécessaire aux réactions chimiques de la vie. Si la planète est trop éloignée d'une étoile, l'eau se transforme en glace permanente et son dioxyde de carbone se condense (en glace carbonique). Si la planète est trop proche de l'étoile, l'eau se transforme en vapeur qui s'échappe dans l'espace.


La vie sur Terre en est déjà à 70% de son espérance totale: Car une zone habitable n'est pas stable : A coup de milliards d'années, la luminosité de « son étoile », sa composition et ses réactions chimiques vont évoluer. Ainsi, ces scientifiques britanniques suggèrent que la Terre est plus proche du bord intérieur de la zone habitable du soleil qu'on ne le pensait. Cette limite intérieure de la zone habitable du Soleil se déplace vers l'extérieur à un rythme d'environ 1 mètre par an, ce qui, à partir d'un modèle mathématique a permis de prédire une durée de vie totale de la Terre en tant que zone habitable de 6,3 à 7,8 milliards d'années. Sur cette base, la vie sur Terre en serait déjà à 70% de son espérance de vie totale.

Les scientifiques à la recherche de la vie sur d'autres planètes devraient se concentrer sur celles qui offriront des zones habitables sur des durées aussi longues que la Terre, suggèrent ces chercheurs. C'est sans compter le facteur atmosphère, répliquent d'autres experts, qui participe aussi à l'habitabilité d'une planète. Ainsi, Mars, avec un réchauffement et une atmosphère respirable pourrait, un jour être habitable. Il nous reste plus d'un milliard d'années pour trouver une solution.

Sources: Nature doi:10.1038/nature.2013.13788 19 September 2013 Earth's days are numbered et Astrobiology September 18, 2013 doi:10.1089/ast.2012.0938 Habitable Zone Lifetimes of Exoplanets around Main Sequence Stars (Visuels Mars-Nasa)

Lire aussi: RAYONNEMENTS: Aller sur Mars nous donnerait le cancer

SOMMEIL: Aller sur Mars pourrait ralentir votre horloge biologique -

Autres actualités sur le même thème

Pages