Vous recherchez une actualité
Actualités

ADDICTION aux jeux vidéo: Un rapport avec l'autisme et le TDAH?

Actualité publiée il y a 6 années 3 mois 2 semaines
Pediatrics

Les enfants atteints de trouble du spectre autistique (TSA) jouent aux jeux vidéo plus de 2 heures par jour, soit 2 fois plus que les autres enfants, conclut cette petite étude de l’Université du Missouri. Les enfants avec trouble de déficit de l'attention et hyperactivité (TDAH) vont, quant à eux faire de meilleurs scores aux jeux de résolution de problèmes. L’étude ne dit pas si c’est l’excès de jeu vidéo qui accroît le risque de troubles du développement, ou si ce sont les caractéristiques de ces troubles qui incitent les enfants à jouer plus. Mais elle pose la question d’un monde virtuel où les enfants atteints d’autisme trouveraient un substitut de communication sociale et celle de l’utilisation de certains types de jeux pour réduire les troubles de l’inattention.

Les chercheurs ont demandé aux parents de 56 garçons atteints de TSA et de 44 garçons atteints de TDAH, et 41 garçons témoins au développement normal, âgés de 8 à 18 ans (âge moyen 12 ans), combien de temps leurs fils passaient à jouer à des jeux vidéo. Une utilisation problématique du jeu vidéo a été évaluée à l'aide du test Problem Video Game Playing Test (PVGT), les symptômes de TDAH avec l'échelle Vanderbilt Attention Deficit/Hyperactivity Disorder Parent Rating Scale (VADPRS) et de TSA avec l'échelle Social Communication Questionnaire-Current (SCQ).


Les chercheurs constatent que,

· les garçons atteints de TSA passent beaucoup plus de temps à jouer à des jeux vidéo, en moyenne environ une heure de plus par jour (2,1 heures par jour vs 1,2 heures par jour),

· les garçons atteints de TDAH ne diffèrent pas considérablement des garçons à développement normal,

· les garçons atteints de TSA et de TDAH sont plus susceptibles d'avoir accès aux jeux vidéo dans leur chambre et font des scores plus élevés à ces jeux,

· ainsi, dans les deux groupes TSA et TDAH, la présence d'un nombre plus élevé de symptômes d'inattention est associée à des scores plus élevés à des jeux de résolution de problèmes,

· les enfants atteints de TSA préfèrent plutôt les jeux de rôle aux jeux de combat violents.

Les chercheurs mettent en évidence l'association de symptômes d'inattention avec une pratique plus importante de jeu vidéo et l'association de TSA avec des préférences pour les jeux de rôle –qui pourraient venir combler le déficit de communication sociale ?

Alors que les jeux vidéo peuvent aussi apporter certains bénéfices, par exemple en cas de troubles de l'humeur, ou stimuler la matière grise, les études permettant de mieux comprendre les prédicteurs et les résultats de l'utilisation de jeux vidéo chez les enfants à développement normal ou atteints de troubles du développement restent nécessaires.

Source: Pediatrics online July 29 2013 doi: 10.1542/peds.2012-3956 Video Game Use in Boys With Autism Spectrum Disorder, ADHD, or Typical Development (Visuel Second Life)

Lire aussi: TROUBLES du COMPORTEMENT: Un jeu vidéo pour calmer la colère -

Autres actualités sur le même thème