Vous recherchez une actualité
Actualités

AVC: Le yoga peut rétablir l'équilibre et la qualité de vie

Actualité publiée il y a 8 années 3 mois 2 jours
Stroke

Chez les patients victimes d’un AVC, le yoga, même pratiqué 6 mois ou plus après l’événement cardiaque peut contribuer à rétablir un équilibre et une meilleure qualité de vie. Ces conclusions, publiées dans l’édition en ligne du 26 juillet de la revue Stroke, montrent que le Yoga peut être « plus thérapeutique » que les exercices plus traditionnels de récupération, en raison en particulier, d’un engagement conjoint du corps et de l’esprit.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

L'étude a été menée auprès de 47 participants âgés, les trois quarts de sexe masculin, répartis en 3 groupes: un groupe yoga 2 fois par semaine pendant 8 semaines, un groupe yoga 2 fois par semaine avec écoute d'un audio de relaxation au moins 3 fois par semaine, et un groupe « soins médicaux standard » sans exercices de réhabilitation. Les cours de yoga qui comportaient des postures de yoga spécifiques, relaxation et méditation ont progressé en difficulté chaque semaine.


L'amélioration de l'équilibre s'avère statistiquement et cliniquement significative et plus importante que celle identifiée lors de précédentes études, sur les modes de réhabilitation post-AVC. En effet, les participants ont repris confiance au point de s'engager dans de nouvelles activités, tout en étant conscient du risque potentiel de chute mais avec plus de confiance dans le maintien de leur équilibre.

Prolonger la pratique du yoga, au-delà de la première année après un AVC : Alors qu'habituellement pour les patients victimes d'AVC, la rééducation physique et la récupération s'achèvent au bout de 6 ou 12 mois, l'étude montre que prolonger la pratique du yoga, au-delà de la première année après un AVC peut être très bénéfique pour la récupération de l'équilibre, de la qualité de vie et de l'accomplissement des activités quotidiennes. Le Yoga peut être « plus thérapeutique » que l'exercice traditionnel par sa combinaison de postures, l'apprentissage de la respiration et de la méditation. L'auteur souligne également la relation corps-esprit dans le yoga qui peut aussi expliquer son efficacité par rapport à d'autres exercices de récupération.

Source: Stroke July 26, 2012, doi: 10.1161/​STROKEAHA.112.658211 Post-Stroke Balance Improves With Yoga: A Pilot Study

Lire aussi: Le YOGA réduit le STRESS, on a compris pourquoi

Autres actualités sur le même thème