Vous recherchez une actualité
Actualités

AVC: Pollution, bruit, le trafic routier frappe deux fois au cerveau

Actualité publiée il y a 4 années 2 mois 3 semaines
European Heart Journal

Si les études sont nombreuses qui associent l’exposition à la pollution de la circulation automobile au risque accru d’accident vasculaire cérébral (AVC), via une accélération de l’athérosclérose, l’exposition au bruit de la circulation est encore l’objet de peu d’études. Cette recherche London School of Hygiene & Tropical Medicine confirme, dans l’European Heart Journal, son association à un risque accru d’AVC et de décès. La circulation frappe donc 2 fois au cerveau, par le bruit et par la pollution.

Une étude a cependant récemment suggéré que vivre à proximité du bruit des avions est associé à un risque accru d'AVC et de maladie cardiovasculaire. Les chercheurs de l'université de Londres suggéraient alors que le bruit pouvait affecter le système neuroendocrinien et augmenter les niveaux d'hormones de stress favorisant les conditions de développement de l'AVC.

I
ci, les chercheurs de la London School of Hygiene and Tropical Medicine suggèrent ce lien entre l'exposition à long terme au bruit de la circulation routière et l'AVC, via l'analyse des données de 8,6 millions de personnes vivant à Londres durant la période 2003- 2010. Leur analyse montre que :

- Les décès sont 4% plus fréquents chez les participants vivant dans des zones où le bruit de la circulation routière pendant la journée est >60 dB, vs <55dB.

- Ces décès sont plus susceptibles d'être liés à la maladie cardiovasculaire.

- Les adultes vivant dans les zones avec bruit > 60dB sont également 5% plus à risque d'hospitalisation pour AVC,

- La nuit, le bruit du trafic routier est également associé à une augmentation du risque d'AVC, de 5%, chez les personnes âgées.

Explication des auteurs : Le bruit favorise l'augmentation de la pression artérielle, les troubles du sommeil et le stress.

Ils relativisent néanmoins le poids du bruit dans le risque d'AVC : « Des risques liés au bruit susceptibles d'être modestes en comparaison des facteurs de risque connus pour les maladies circulatoires comme une alimentation malsaine, le tabagisme, le manque d'exercice et les maladies telles que l'hypertension artérielle et le diabète". Cependant, l'étude soulève bien évidemment des questions importantes sur les effets possible du bruit dans nos villes, sur la santé.

Source: European Heart Journal June 23, 2015 DOI: 10.1093/eurheartj/ehv216 Road traffic noise is associated with increased cardiovascular morbidity and mortality and all-cause mortality in London

Lire aussi : POLLUTION: Elle ronge le cerveau par mini-AVC –

POLLUTION: Le smog facteur déclenchant d'AVC –

AVC, CRISE CARDIAQUE: Et si la pollution durcissait nos artères?

AVC: Il ne fait pas bon vivre près du bruit des avions -

Autres actualités sur le même thème