Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER de la PROSTATE: Attention, vitamine E et sélénium peuvent augmenter le risque

Actualité publiée il y a 5 années 7 mois 4 semaines
Journal of the National Cancer Institute

Chez certains hommes, les suppléments de sélénium et de vitamine E peuvent augmenter le risque de cancer de la prostate, révèle cette étude du Fred Hutchinson Cancer Research Center. Alors qu’un risque accru de cancer de la prostate avait déjà été associé à des niveaux faibles de sélénium, trop de sélénium peut entraîner des effets toxiques. Quant à la vitamine E, elle peut augmenter le risque chez les hommes ayant de faibles niveaux de sélénium. En conclusion, les vitamines ne sont pas à prendre à la légère.

Cette étude multicentrique, basée sur les données du fameux essai Selenium and Vitamin E Cancer Prevention Trial (SELECT), mené sur plus de 35.000 hommes, montre qu'une supplémentation à forte dose à la fois de sélénium (200 mcg/ jour) et de vitamine E (400 UI/jour) augmente le risque de cancer de la prostate de haut grade mais cet effet dépend des niveaux de sélénium du sujet avant la supplémentation. L'étude a comparé l'effet du sélénium et de la vitamine E, pris isolément ou combiné, sur le risque de cancer de la prostate chez 1.739 participants de SELECT diagnostiqués avec le cancer de la prostate et 3.117 témoins sans cancer appariés aux cas par la race et l'âge. Elle visait à déterminer si la prise de fortes doses de vitamine E et / ou de sélénium pourrait protéger les hommes du cancer de la prostate.


Cet essai débuté en 2001 et conçu au départ sur 12 ans, a été stoppé en 2008, en raison des effets négatifs de la supplémentation. Ses participants ont été néanmoins suivis dans les années qui suivirent, et l'analyse montre que 2 années plus tard, les hommes qui avaient pris de la vitamine E avaient un risque accru de 17% de cancer de la prostate.

Quant à la supplémentation en sélénium, elle a augmenté le risque de cancer chez les hommes ayant des niveaux déjà élevés de sélénium au départ de l'étude. Si, le sélénium joue un rôle clé dans l'ensemble de l'organisme et en combinaison avec la vitamine E, protège les membranes cellulaires contre l'oxydation provoquée par les radicaux libres, ici les chercheurs constatent que la prise de suppléments de sélénium augmente le risque de cancer de haut grade de 91% chez les participants non carencés. En conclusion, prendre des suppléments de sélénium sans carence peut devenir toxique.

La supplémentation en vitamine E augmente le risque de cancer chez les hommes ayant de faibles niveaux de sélénium. Chez ces hommes seulement, la prise de suppléments de vitamine E augmente le risque global de cancer de la prostate de 63% et de 111% de cancer de la prostate de haut grade. Cela explique que seuls les participants qui ont reçu de la vitamine E + placebo, et non pas vitamine E + sélénium, présentent ce risque accru de cancer de la prostate. Les participants à niveaux suffisant de sélénium, par supplémentation ou simple apport alimentaire n'ont pas présenté ce risque accru.

Les compléments alimentaires ne sont pas forcément inoffensifs, rappelle, à nouveau, cette étude. Le Dr Alan Kristal, professeur au Fred Hutch rappelle que de précédentes études ont montré que les antioxydants comme la vitamine E peuvent favoriser la progression et l'agressivité tumorales. : « Plusieurs autres études suggèrent que certains compléments alimentaires à fortes doses de nutriments bien supérieures aux apports recommandés entraînent une augmentation du risque de cancer.

La conclusion des auteurs : Les hommes qui prennent ce type de suppléments doivent arrêter. Les effets des suppléments simples à forte dose sont imprévisibles, complexes et souvent nuisibles. Les niveaux optimaux sont souvent ceux liés simplement à une alimentation saine.

Source: Journal of the National Cancer Institute (In press) Effects of Selenium and Vitamin E Supplementation on Prostate Cancer Risk Differ by Selenium Status et Fred Hutchinson Cancer Research Center Selenium and vitamin E supplements can increase risk of prostate cancer in some men

Lire aussi: VITAMINES: Quand l'augmentation du risque de décès est à la clé -

Autres actualités sur le même thème