Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER du SEIN: Après son diagnostic, un risque accru de cancer de la thyroïde

Actualité publiée il y a 4 années 6 mois 1 semaine
ENDO 2015

Les femmes survivantes d’un cancer du sein à risque accru de développer un cancer de la thyroïde, alerte cette étude de l'Université de Columbia (New York). Ses résultats, présentés à ENDO 2015, la réunion annuelle de l’Endocrine Society, qui identifient une fenêtre de risque dans les 5 ans qui suivent le diagnostic, incitent à la vigilance chez ce groupe de patientes.

L'auteur principal, le Dr Jennifer Hong Kuo, professeur de chirurgie appelle même les cliniciens à sensibiliser leurs patientes sur ce risque, car, si jusqu'à cette étude, la relation entre cancer du sein et de la thyroïde était controversée, ici sa conclusion est issue de l'analyse des données de plus d 700.000 femmes ayant eu un cancer du sein.


Son équipe a en effet travaillé sur les données du registre national américain, le National Cancer Institute's Surveillance, Epidemiology, and End Results 9 (SEER 9) soit de 704.402 patientes atteintes de cancer du sein et 49.663 atteintes de cancer de la thyroïde dont 1.526 ayant développé un cancer de la thyroïde après le cancer du sein. L'analyse montre que les femmes ayant eu un cancer du sein puis un cancer de la thyroïde,

-comparativement aux patientes atteintes de cancer du sein seul, sont en moyenne plus jeunes au moment du diagnostic de leur cancer du sein.

-Elles sont également plus susceptibles d'avoir eu le type le plus commun de cancer du sein, un carcinome canalaire invasif et avoir été traitées par radiothérapie.

-comparativement aux patientes atteintes de cancer de la thyroïde seul, sont en moyenne plus âgées (62vs 45 ans), au moment du diagnostic de leur cancer du sein.

-Elles sont également plus susceptibles d'avoir un type plus agressif de cancer de la thyroïde, mais une tumeur de plus petite taille.

Enfin, les résultats révèlent que les survivantes du cancer du sein qui développent un cancer de la thyroïde, le développent sur une période médiane de 5 ans après le diagnostic.

La recommandation est claire : Après un diagnostic de cancer du sein, un examen de la thyroïde devrait être proposé chaque année. Il reste aussi, selon les auteurs, à vérifier, si le traitement au tamoxifène, généralement prescrit durant au moins 5 ans après un diagnostic de cancer du sein, peut jouer un rôle dans cette augmentation du risque de cancer de la thyroïde. Par ailleurs, les auteurs rappellent que la radiothérapie à la tête, au cou ou à la poitrine est déjà un facteur de risque connu de cancer de la thyroïde. Alors que l''incidence du cancer de la thyroïde est en augmentation, il s'agit d'identifier l'ensemble des facteurs de risque possibles.

Source: ENDO 2015 via Eurekalert (AAAS) After breast cancer diagnosis, risk of thyroid cancer goes up

Plus d'études sur le Cancer du sein, de la Thyroïde

Autres actualités sur le même thème