Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER du SEIN: Un verre de vin rouge pour réduire le risque de cancer?

Actualité publiée il y a 6 années 10 mois 3 semaines
Journal of Women's Health

Vin rouge ou vin blanc ? titre au départ cette étude du Cedars-Sinai Medical Center (Los Angeles) qui, menée sur un petit échantillon de femmes, conclut que boire du vin rouge, avec modération, peut en effet réduire l'un des facteurs de risque de cancer du sein. Les conclusions, publiées dans l’édition en ligne du Journal of Women's Health, contredit l’idée que tous types de boissons alcoolisées augmentent le risque de cancer du sein et ajoute, encore, aux effets bénéfiques du vin rouge.

Depuis longtemps, les études suggèrent qu'en augmentant les niveaux d'œstrogènes, l'alcool favorise la croissance des cellules cancéreuses mais cette étude, menée auprès de femmes pré-ménopausées, constate que les composés présents dans le raisin abaissent légèrement les taux d'œstrogènes tout en augmentant la testostérone.


Les 36 femmes de l'étude, « randomisées » soit pour consommer un verre de Cabernet Sauvignon (rouge) ou de Chardonnay (blanc), chaque jour durant un mois, puis l'autre type de vin durant un mois, ont subi des prélèvements sanguins 2 fois par mois pour mesurer leurs niveaux d'hormones.

«Si vous prenez un verre de vin au dîner, choisissez plutôt un verre de rouge", conclut le Dr. Chrisandra Shufelt, praticien au Cedars-Sinai. Choisir le rouge plutôt que le blanc peut réduire votre risque. Car si le vin rouge imite les effets des inhibiteurs de l'aromatase, qui jouent un rôle clé dans la gestion des niveaux d'œstrogène et sont actuellement utilisés pour traiter le cancer du sein, le vin blanc n'apporte pas les mêmes effets. Cela ne signifie pas que le vin blanc augmente le risque de cancer du sein, mais que les raisins utilisés dans ces variétés ne comportent pas les mêmes éléments de protection dans les rouges, ajoute le co-auteur, le Dr. Glenn D. Braunstein.

D'autres études plus larges sont encore nécessaires pour évaluer l'innocuité et l'efficacité du vin rouge et, compte-tenu les données disponibles suggérant que même une consommation modérée d'alcool peut augmenter le risque de cancer du sein chez les femmes, jusque-là, les chercheurs déconseillent aux femmes qui ne « boivent » pas de se mettre au vin rouge.

Mais le resveratrol, un composé du vin déjà bien connu pour ses bénéfices, serait capable de bloquer la croissance des cellules cancéreuses, dans le cancer du sein, en réduisant les effets de croissance des œstrogènes, selon plusieurs études déjà publiées.

Sources: J Women's Health, 2011;DOI: 10.1089/jwh.2011.3001 Red versus white wine as a nutritional aromatase inhibitor in premenopausal women et Cedars-Sinaï “Moderate Red Wine Drinking May Help Cut Women's Breast Cancer Risk, Cedars-Sinai Study Shows (January 6, 2012) ». (Visuel © Knut Wiarda - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur le Resvératrol et le vin rouge

Autres actualités sur le même thème

Pages