Vous recherchez une actualité
Actualités

DÉVELOPPEMENT: Un marqueur neurologique de la conscience chez le petit enfant

Actualité publiée il y a 6 années 5 mois 12 heures
Science

Démontrer l’existence d’une conscience chez le nourrisson encore incapable de rendre compte de ses pensées semble mission impossible. Comment repérer alors le tout début de la conscience chez les bébés? Ces chercheurs qui, les premiers, ont utilisé des marqueurs neurologiques de la conscience, avérés chez l’adulte, montrent qu’ils sont similaires dans le cerveau du nourrisson. Ces conclusions, publiées dans l’édition du 19 avril de la revue Science, reconnaissent une conscience au petit enfant mais vont au-delà permettre de l’évaluer chez les patients en état de conscience minimale, sous anesthésie par exemple.

Certes, les bébés ont un répertoire comportemental et cognitif sophistiqué qui peut laisser supposer l'existence d'une capacité de réflexion consciente. Mais, jusqu'à cette étude, la démonstration de l'existence d'une perception chez les nourrissons s'était heurté à l'absence de réponse des nourrissons. Absence de réponse verbale surtout, car les nouveau-nés affichent tout de même des comportements mesurables indicatifs de la conscience comme des mouvements oculaires, par exemple. Des mouvements retrouvés d'ailleurs à l'identique chez l'adulte. Mais ici les chercheurs se sont basés sur des marqueurs neurologiques fiables. Il s'agit d'un signal dans le système nerveux des nourrissons qui traduit de façon fiable le début de la conscience visuelle ou la capacité de voir et de se souvenir des choses vues.


Déjà à 5 mois, le nourrisson est capable de traitement conscient : Après avoir examiné l'activité cérébrale de 80 nourrissons, âgés de 5 à 15 mois, cette équipe internationale de recherche, dont des scientifiques du CNRS et de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) montrent que la séquence spécifique d'événements neurologiques qui surviennent chez les adultes quand ils prennent conscience et rapportent leur prise de conscience est également détectable dans le cerveau des nourrissons. Le constat est vrai pour tous les groupes d'âge étudiés, mais la signalisation est plus soutenue chez les nourrissons plus âgés. Ces résultats confirment l'existence de mécanismes cérébraux permettant une perception consciente dès la petite enfance qui vont s'affirmer peu à peu au cours du développement de l'enfant. Mais déjà à 5 mois, le nourrisson est capable de traitement conscient.

Mais ces résultats vont plus loin. L'identification de ces marqueurs neurologiques va permettre d'évaluer également chez l'adulte, son niveau de perception consciente, ce qui peut s'avérer très utile dans le diagnostic de patients en état de conscience minimale, incapables de s'exprimer. Enfin, ils pourront aussi contribuer à mieux évaluer la perception de la douleur et l'effet de l'anesthésie sur les nourrissons qui subissent une intervention.

Source: Science 19 April 2013 DOI: 10.1126/science.1232509 A Neural Marker of Perceptual Consciousness in Infants (Visuel@ Sid Kouider)

Lire aussi:

PSYCHO: A 9 mois, les bébés préfèrent ceux qui leur ressemblent

LANGAGE: A 7 mois, les bébés bilingues connaissent leur grammaire

ÉVEIL: La musique bénéfique au cerveau des bébés

Autres actualités sur le même thème