Vous recherchez une actualité
Actualités

ÉVOLUTION: L'Homme a-t-il une structure cérébrale unique ?

Actualité publiée il y a 5 années 9 mois 2 semaines
The Journal of Neuroscience

Il y a des millions d'années, notre ancêtre, l’australopithèque se différenciait des grands singes rhésus. Depuis lors, les zones du cerveau humain ont évolué, certaines ont disparu, d’autres ont changé de fonction. L’évolution a-t-elle donné aux humains des structures cérébrales uniques ? Ces scientifiques en combinant différentes méthodes de recherche apportent, dans le Journal of Neuroscience, les premières preuves de l’unicité de réseaux corticaux humains. Le Pr Vanduffel de l’Université de Leuven et son équipe ont effectué des analyses fonctionnelles du cerveau chez l'homme et le singe rhésus, grâce à l'IRMf (imagerie par résonance magnétique) qui permet de visualiser l'activité du cerveau en détectant les changements dans la circulation sanguine. La teneur en oxygène et la quantité de sang dans une zone cérébrale donnée varie en fonction de la tâche, permettant ainsi de suivre l’activation. Les chercheurs ont effectué cette analyse au repos et en regardant un film pour comparer à la fois la place et la fonction des réseaux cérébraux corticaux. Même au repos, différentes zones du cerveau sont actives simultanément formant ce qu'on appelle le réseau cérébral actif au repos. Pour la plupart, ces réseaux actifs au repos sont étonnamment semblables chez les humains et les singes, cependant 2 réseaux sont spécifiques aux humains et 1 réseau est spécifique au singe.

Des réseaux spécifiques! «Lorsque vous regardez un film, le cortex traite une énorme quantité d'informations visuelles et auditives. Les réseaux humains spécifiques à l'état de repos réagissent à cette stimulation d'une manière totalement différente du cerveau du singe ». Cela suggère que ces réseaux humains ont une fonction totalement différente des réseaux spécifiques à l'état de repos trouvés chez le singe. En d'autres termes, les structures cérébrales qui sont uniques chez l'Homme sont anatomiquement absentes chez le singe et il n'y a pas d'autres structures cérébrales chez le singe qui présentent une fonction analogue. Nos zones cérébrales uniques sont principalement situées en haut à l'arrière et à l'avant du cortex et sont probablement liées à certaines capacités cognitives humaines, telles que l'intelligence.

Autres actualités sur le même thème

Pages