Vous recherchez une actualité
Actualités

FEMME +TABAC + HTA: Risque d'hémorragie cérébrale mortelle multiplié par 20

Actualité publiée il y a 6 années 2 mois 1 semaine
PLoS ONE

C'est un signal d’alarme de la part de cette équipe de l’Université d'Helsinki, adressé aux femmes, fumeuses et hypertendues -et à leurs médecins. Leur risque d’hémorragie cérébrale mortelle est multiplié par 20. L’étude publiée dans l’édition du 9 septembre de la revue PLoS ONE précise l'impact de certains facteurs de risque dont la combinaison …tabagisme, hypertension et sexe féminin.

L'hémorragie méningée, une irruption massive de sang dans les méninges est l'une des atteintes cérébrovasculaires les plus dévastatrices. Elle entraîne le décès dans 40 à 50% des cas. La cause est le plus souvent une rupture d'un anévrisme intracrânien. Traiter l'anévrisme avant sa rupture est le seul moyen d'y échapper. Mais encore faut-il identifier les anévrismes à risque élevé. Ainsi, l'incidence de l'hémorragie méningée varie considérablement selon les groupes de populations, de 8 à 17/100.000 personnes-années, selon leurs facteurs de risque.


Cette étude finlandaise, la FINRISK health examination survey fait apparaître un risque d'un niveau jugé exceptionnel par les auteurs et à implication clinique considérable. La combinaison redoutable tabagisme, hypertension et sexe féminin présentent en effet un risque 20 fois plus élevé d'hémorragie cérébrale en comparaison d'hommes, jamais fumeurs et sans HTA. Conséquences :

· les femmes diagnostiquées avec des anévrismes intracrâniens non rompus doivent absolument être traitées.

· En revanche –selon les auteurs- les hommes, non-fumeurs et à pression artérielle normale n'ont pas besoin d'être traités du tout.

3 nouveaux facteurs majeurs de risque d'hémorragie cérébrale ont également été identifiés, en plus de la combinaison fatidique tabac-HTA-Femme. Antécédent d'infarctus du myocarde, d'AVC chez la mère, et niveaux élevés de cholestérol chez les hommes. Enfin, les facteurs de mode de vie sont également évoqués et en particulier en termes d'impact sur l'espérance de vie des survivants d'hémorragie cérébrale.

Cesser de fumer et traiter son hypertension participent à prévenir de telles hémorragies et à améliorer l'espérance de vie après hémorragie. D'autant que l'héritabilité du risque d'hémorragie méningée a été démontrée comme très faible.

Source: PLoS ONE 09 Sep 2013 DOI 10.1371/journal.pone.0073760 Risk Factors and Their Combined Effects on the Incidence Rate of Subarachnoid Hemorrhage – A Population-Based Cohort Study

(Visuel@ Miikka Korja « Anévrisme sur une artère cérébrale moyenne »).

Autres actualités sur le même thème