Vous recherchez une actualité
Actualités

GROSSESSE: Le tabagisme de la mère réduit aussi la VMA de ses garçons

Actualité publiée il y a 3 années 8 mois 2 semaines
BJOG

Le tabagisme pendant la grossesse a déjà associé à de nombreuses anomalies congénitales comme que les fentes labiales et palatines ou autres absences ou déformations physiques. Un nouvel effet néfaste du tabagisme durant la grossesse, est révélé par cette étude de l’Université d’Oulu (Finlande) : une capacité aérobie inférieure (ou vitesse maximale aérobie- VMA) chez les jeunes hommes dont les mères ont fumé pendant leur grossesse. Mais ce n’est pas tout, IMC et surpoids de la mère ont aussi le même impact néfaste chez les fils, vers l’âge de 20 ans. Conclusions dans BJOG, an International Journal of Obstetrics and Gynaecology.

L'étude a examiné l'impact du tabagisme maternel sur la santé à long terme des garçons en suivant 508 jeunes hommes âgés en moyenne de 19 ans dont 59 de mères ayant fumé plus d'une cigarette par jour pendant toute leur grossesse. L'analyse constate,


· une association entre le tabagisme maternel et une capacité aérobie inférieure chez ces jeunes hommes, évaluée lors de l'examen de santé du service militaire.

· Si la capacité aérobie du jeune homme est également associée à son statut tabagique, poids activité physique, le tabagisme maternel est bien un facteur indépendant significatif.

· Un IMC plus élevé et le surpoids maternels sont également associés à cette capacité aérobie réduite chez les garçons.

Tabagisme et surpoids maternel durant la grossesse entraînent ici, le même impact négatif sur les garçons, plus tard dans la vie. Un effet de plus à ajouter aux nombreux risques pour la santé associés au tabagisme maternel : fausse couche, grossesse extra-utérine, déficit de croissance intra-utérine et faible poids de naissance, naissance prématurée, mortinaissance ou mort inattendue du nourrisson, malformations congénitales, troubles neurologiques, psychologiques ou comportementaux. Puis, risque accru d'asthme, d'infections respiratoires et orl, pneumonie. Enfin, risque accru aussi pour l'enfant d'obésité et de résistance à l'insuline plus tard dans la vie.

« Arrêter de fumer est l'une des mesures les plus importantes qu'une femme enceinte doit prendre pour préserver la santé, la croissance et le développement de son bébé ».

Autres actualités sur le même thème