Vous recherchez une actualité
Actualités

HYGIÈNE des MAINS: Plutôt l'essuie-mains que le sèche-mains!

Actualité publiée il y a 6 années 3 mois 1 semaine
Mayo Clinic Proceedings

Parce que le risque de transmission des bactéries est plus élevé sur la peau humide que sur la peau sèche, il est entendu que le séchage des mains après le lavage fait partie intégrante de l'hygiène des mains, pour le public comme dans les soins de santé. Alors que cette étude révèle une préférence des usagers pour l’essuie-mains papier plutôt que pour le sèche-mains, proposer plutôt des essuie-mains favorise de fait une meilleure hygiène des mains. Reste l’efficacité des deux méthodes. C’est aussi l’objet de cette analyse publiée dans les Mayo Clinic Proceedings, qui a évalué l'efficacité finale des différentes méthodes de séchage pour l’hygiène des mains.

Certes, le débat entre essuie-mains en papier ou sèche-mains à air chaud peut sembler trivial, mais, dans les environnements où les gens sont vulnérables aux infections, comme dans les établissements de soins, l'hygiène des mains fait la différence. Rappelons que, toujours aujourd'hui, 7% des patients des pays développés et 10% des pays en développement contractent une infection nosocomiale, associée aux soins de santé.


Ces auteurs de l'Université de technologie du Queensland (Australie), en collaboration avec des collègues chinois, ont donc analysé 12 études, publiées depuis les années 1970, portant sur les différentes techniques de séchage des mains. Les différents facteurs pris en compte étaient, la quantité d'eau éliminée, l'élimination des bactéries et la prévention de la contamination croisée. Les dispositifs de séchage comparés comprenaient les essuie-mains en papier, en tissu, les sèche-mains électriques à air chaud, et à jet d'air (séchage à l'air).

· Quantité d'eau éliminée : 2 études ont évalué l'efficacité en termes de quantité d'eau éliminée et constatent que 10 secondes de séchage avec un essuie-mains est équivalent à 40 à 45 secondes avec un sèche-mains à air chaud,

· Elimination des bactéries : 7 études ont évalué l'élimination des bactéries sur les mains et rapportent des résultats différents, mais tous en faveur des essuie-mains en papier (les sèche-mains à air augmentent le nombre de bactéries dans 1 étude, les sèche-mains à jet d'air augmentent le nombre de certaines, mais pas toutes). 2 études ne constatent aucune différence significative entre les différentes méthodes.

Enfin, une étude rapporte qu'un séchoir à air chaud élimine mieux, précisément les rotavirus et les E. coli. Globalement, la majorité des études concluent à une meilleure efficacité de l'essuie-mains en papier pour éliminer les bactéries, en particulier celles du bout des doigts.

· Sur le risque de contamination croisée, 2 études constatent que les sèche-mains électriques peuvent propager la bactérie jusqu'à un à 2 mètres de distance, alors qu'aucune propagation n'est constatée avec l'essuie-mains en papier. Une seconde étude montre un grand nombre de bactéries en suspension autour du sèche-mains.

Avantage pour les essuie-mains en papier ! Bref, l'analyse conclut, du point de vue de l'hygiène, à l'avantage des essuie-mains en papier qui sèchent les mains plus rapidement, éliminent plus de bactéries et sont moins susceptibles de d'entrainer une contamination croisée. Mais a-t-on toujours le choix ?

A noter, l'un des auteurs de l'étude, Susan Stack a travaillé comme consultant pour Kimberly-Clark (Australie).

Source: Mayo Clinic Proceedings doi:10.1016/j.mayocp.2012.02.019 online June 1 2012 The Hygienic Efficacy of Different Hand-Drying Methods: A Review of the Evidence (Visuel © WavebreakmediaMicro - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur l'Hygiène des mains

Autres actualités sur le même thème