Vous recherchez une actualité
Actualités

La MÉMOIRE des visages, une capacité typiquement féminine

Actualité publiée il y a 5 années 6 mois 3 jours
Psychological Science

Les femmes ont, en général, une meilleure mémoire des visages que les hommes, en partie parce qu'elles développent plus cette capacité sans même le savoir, sans doute par intérêt, expliquent ces chercheurs de l’Université McMaster. Ces conclusions, publiées dans la revue Psychological Science permettent aussi de comprendre pourquoi certains d’entre nous ont la mémoire des visages, d’autres pas.


Une étude, publiée dans la même revue, montrait déjà que les personnes qui enregistrent les visages de manière plus holistique, c'est-à-dire comme un tout et non comme un assemblage, ont une meilleure capacité de reconnaissance.

Ici, les chercheurs ont utilisé une technique de suivi oculaire (eye-tracking) pour comprendre comment les participants de leur étude, hommes et femmes regardaient les yeux, le nez ou la bouche alors qu'ils leur présentaient une série de visages choisis au hasard. A chaque visage était attribué un nom que les participants devaient se rappeler. Un groupe a suivi l'expérience sur une journée, un autre sur 4 jours. Les auteurs constatent que les femmes s'attardent sur chaque trait beaucoup plus que les hommes, mais complètement inconsciemment.

C'est donc bien la manière dont nous nous déplaçons nos yeux sur le visage d'une nouvelle personne qui affecte notre capacité à reconnaître cette personne plus tard, explique Jennifer Heisz, professeur au Département de kinésiologie de l'Université McMaster. Le balayage d'un visage par une femme et par un homme lors d'une première visualisation est représenté ci-contre. La mémoire épisodique a donc ses mécanismes spécifiques selon le sexe. Les femmes recherchent plus et sont plus intéressées par les nouveaux visages que les hommes, ce qui leur permet de mieux les mémoriser.

Cela signifie aussi que n'importe qui peut développer cette mémoire des visages en travaillant sur le mouvement de ses yeux. C'est peut-être aussi une thérapie possible pour les personnes ayant une déficience de la mémoire comme les plus âgés.

Source: Psychological Science doi: 10.1177/0956797612468281 May 21, 2013 Females Scan More Than Males : A Potential Mechanism for Sex Differences in Recognition Memory (Visuels McMaster University et © Robert Kneschke - Fotolia.com)

Lire aussi: PSYCHO: Pourquoi certaines personnes n'oublient jamais un visage? -

Autres actualités sur le même thème

Pages