Vous recherchez une actualité
Actualités

Les PRODUITS LAITIERS ne font pas de bons os pour la vie

Actualité publiée il y a 5 années 3 semaines 1 jour
JAMA Pediatrics

Ce n’est pas la première étude à conclure que la consommation de lait et de produits laitiers n’évite pas les fractures. Mais ici, les chercheurs américains ont précisément regardé l’impact d’une consommation de produits laitiers durant la jeunesse sur le risque de fracture de la hanche, plus tard dans la vie. Leurs conclusions, présentées dans le JAMA Pediatrics vont même plus loin. Chez les hommes, la consommation de produits laitiers à l’adolescence pourrait même augmenter ce risque, à l’âge mûr.

Pourtant la consommation de lait pendant l'adolescence est recommandée pour une santé osseuse optimale. Notre Plan national Nutrition Santé PNNS recommande ainsi aux ados au moins 3 ou 4 verres de lait ou portions de produits laitiers par jour, « car ils contiennent du calcium, indispensable pour grandir et avoir des os solides ». Cependant le rôle du lait dans les fractures de la hanche plus tard dans la vie n'a jamais été démontré. Une étude d'un Institut affilié à Harvard a cependant suggéré un effet moindre de certains produits laitiers sur le risque de fracture.


Les chercheurs du Brigham and Women's Hospital et de l'Université Harvard ont examiné l'association entre la consommation de lait à l'adolescence et le risque de fracture de la hanche chez plus de 96.000 participants suivis durant plus de 22 ans. Au cours de l'étude, 1226 fractures de la hanche ont été constatées chez les femmes et 490 chez les hommes.

L'analyse conclut que,

· la consommation de lait à l'adolescence (13-18 ans) est associée à un risque accru de fracture de la hanche chez les hommes, chaque verre de lait supplémentaire chaque jour augmentant le risque de 9%. Cette association est influencée par la taille, à la fois liée à la consommation de lait à l'enfance et facteur de risque accru de fracture à l'âge mûr.

· La consommation de lait chez les adolescentes n'est pas associée à une modification du risque de fracture de la hanche chez les femmes. Les chercheurs expliquent ce résultat par un risque d'ostéoporose plus élevé chez les femmes que les hommes, justifiant l'intérêt d'une plus grande masse osseuse…

Des résultats et des commentaires surprenants, qui nécessitent d'autres recherches bien sûr, pour préciser les effets de la consommation de lait au début de la vie sur la prévention des fractures chez les personnes âgées. Surprenant, commente aussi l'éditorialiste de la même édition, qui s'interroge : « En pratique, quelle solution à l'ostéoporose ? », et qui conclut : « Sans produits laitiers, la qualité alimentaire est compromise. Et si la consommation de lait chez les adolescents contribue à la taille, et aussi au risque de fracture chez les hommes plus âgés, Y-a-t-il des hommes qui aspirent à être plus petits ? “.

Source: JAMA Pediatrics November 18, 2013 doi:10.1001/jamapediatrics.2013.3821 Milk Consumption During Teenage Years and Risk of Hip Fractures in Older Adults (Visuels Produits Laitiers)

Lire aussi: OSTÉOPOROSE: Les produits laitiers n'évitent pas les fractures! -

Autres actualités sur le même thème

Pages