Vous recherchez une actualité
Actualités

LONGÉVITÉ: L'hydrogène sulfuré, prochain agent anti-vieillissement?

Actualité publiée il y a 6 années 9 mois 3 semaines
Molecular and Cellular Biology Microbiology

Le sulfure d'hydrogène ou hydrogène sulfuré (H2S) pourrait conjurer le vieillissement, selon cette étude de l’Université de Chine du Sud, publiée le 7 janvier dans la revue Molecular and Cellular Biology Microbiology. Dans cette recherche, les scientifiques explorent le potentiel anti-vieillissement d’H2S sur tous les plans, inflammation, musculaire, vasculaire et neurologique.

Ces chercheurs de l'Institute of Cardiovascular Disease and Key Lab for Arteriosclerology of Hunan Province explique que H2S attire l'attention croissante des scientifiques pour ses effets importants sur les systèmes cardiovasculaire et nerveux. Les preuves s'accumulent sur sa capacité à ralentir le vieillissement en inhibant les réactions des radicaux libres, en activant SIRT1, un enzyme considéré comme un agent régulateur de la vie et par ses interactions avec un gène, nommé klotho, qui semble avoir sa propre activité anti-vieillissement.


H2S agit comme un super-antioxydant, explique Zhi-Sheng Jiang, de l'Université du Sud de la Chine (Hunan), auteur principal de l'étude. L'hydrogène sulfuré (H2S) est produit par le corps humain et entraîne toute une variété d'effets physiologiques importants. Il détend l'endothélium vasculaire (la paroi interne des vaisseaux sanguins), « lisse » les cellules musculaires, ce qui permet de maintenir les artères plus saines lorsque l'on vieillit. H2S inhibe l'expression de facteurs pro-inflammatoires impliqués dans le vieillissement et les maladies associées à l'âge. Ainsi, des souris privées du gène codant pour une enzyme impliquée dans la production de H2S vont développer une artériosclérose prématurée et sévère avec le vieillissement.

Klotho, gène de la longévité ? Le gène, klotho, dont l'activation est favorisée par l'hydrogène sulfuré pourrait prolonger la durée de vie par le biais d'un certain nombre de voies différentes, dont certaines favorisent la production d'antioxydants endogènes, selon l'étude. Produite dans les reins, la protéine a un effet inhibiteur de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ACE) tout comme certains médicaments qui vont réduire la pression artérielle.

Mais avec l'âge, H2S diminue… Ainsi les niveaux d'H2S sont plus faibles chez les rats spontanément hypertendus que chez ceux à pression artérielle normale. Plus généralement, l'absence de H2S est associée aux maladies cardiovasculaires. La baisse d'H2S nuit à la santé neurologique. C'est ici constaté sur modèle animal de la maladie de Parkinson mais aussi dans le cerveau de patients atteints de la maladie d'Alzheimer ou de dépression. Enfin, certaines études sur l'animal et sur les humains, suggèrent qu'H2S pourrait avoir un effet protecteur contre le cancer. «Les données disponibles à ce jour suggèrent fortement que H2S peut devenir le prochain agent majeur pour la prévention et l'amélioration des symptômes du vieillissement et des maladies liées à l'âge», concluent les auteurs qui envisagent H2S comme une option thérapeutique, via une supplémentation, contre le vieillissement.

Rappelons que l'hydrogène sulfuré compte parmi les gaz courants les plus toxiques et son inhalation accidentelle provoque encore trop souvent des intoxications graves à des concentrations dans l'air de l'ordre de 500 ppm.

Source: Molecular and Cellular Biology Microbiology doi:10.1128/MCB.01215-12 7 January 2013 Hydrogen Sulfide: Next Potent Preventive and Therapeutic Agent in Aging and Age-associated Diseases

Accéder aux dernières actualités sur le Vieillissement

Autres actualités sur le même thème