Vous recherchez une actualité
Actualités

NEUROPATHIE AUDITIVE: Des cellules souches peuvent guérir la surdité

Actualité publiée il y a 7 années 1 mois 1 semaine
Nature

Remplacer les cellules nerveuses auditives endommagées par des cellules neuves issues de cellules souches humaines, pourrait restaurer l’audition, en cas de neuropathie auditive. Des chercheurs britannique et Thaïlandais, viennent d’y parvenir sur la gerbille, un petit rongeur. Cette expérience qui marque un grand pas en avant dans le traitement d’un type spécifique et rare de surdité, relayée par la revue Nature, ne concerne pas, malheureusement, d’autres types plus courants de surdité, comme la presbyacousie, liée à l'âge.

La neuropathie auditive (NA) est une atteinte auditive neurosensorielle, où les cellules nerveuses spécialisées impliquées dans l'audition sont endommagées ou meurent pour des raisons encore mal comprises et qui entraîne une discordance des données audiométriques tonales et vocales. Ici la recherche a porté sur deux des principales structures de l'oreille responsables de la transmission du son au cerveau, les cellules ciliées sensorielles et les cellules nerveuses appelées neurones du ganglion spiral. Des dommages à ces cellules conduisent à une perte auditive.


Les chercheurs de l'University of Sheffield et de la Srinakharinwirot University (Bangkok) ont obtenu, à partir de cellules souches embryonnaires des cellules nerveuses auditives ou neurones du ganglion spiral, situés dans l'oreille interne, qui envoient des signaux sonores au cerveau. Ils ont ensuite injecté ces nouvelles cellules dans l'oreille interne de 18 gerbilles rendues sourdes, et évalué leur audition avant et après la greffe.

Une amélioration moyenne de 46% de l'audition : Ils constatent, qu'en moyenne, les gerbilles ayant subi une transplantation de cellules souches présentent une amélioration de 46% de leur audition, dans les 4 semaines suivant la transplantation. L'amélioration n'est pas uniforme selon les gerbilles, précisent les auteurs, mais certains des rongeurs du groupe greffe ont bénéficié d'une restauration complète de l'audition à 10 semaines.

Si cette recherche est prometteuse quant à la faisabilité de l'utilisation de cellules souches embryonnaires humaines pour traiter un certain type de surdité, il reste plusieurs obstacles à surmonter avant de pouvoir appliquer cette technique à des patients souffrant de neuropathie auditive, comme, développer une technique de transplantation de ces cellules dans l'oreille interne humaine puis vérifier la sécurité et l'efficacité à long terme de la transplantation dans le traitement de la surdité humaine.

Source: Nature doi:10.1038/nature11415 online September 12 2012 Restoration of auditory evoked responses by human ES-cell-derived otic progenitors. (Visuel NHS)

Lire aussi: SURDITÉ: La thérapie génique récrée des cellules ciliées sensorielles

Autres actualités sur le même thème