Vous recherchez une actualité
Actualités

OSTÉOPOROSE: La sérotonine, cible possible de nouveaux médicaments

Actualité publiée il y a 8 années 5 mois 6 jours
American Journal of Physiology Endocrinology and Metabolism

La sérotonine vient d’être identifiée, par ces chercheurs de l'Université de Cincinnati, comme le neurotransmetteur du signal de la perte de calcium osseux. Connue comme l'hormone du bonheur et du bien-être, la sérotonine jouerait donc un rôle clé dans la migration du calcium des os, constatée à la fois pendant l’allaitement et dans certains types de cancer. Cette découverte, publiée dans l’American Journal of Physiology Endocrinology and Metabolism, la revue de l’American Physiological Society (APS), suggère que la sérotonine pourrait être la cible de nouveaux médicaments pour lutter contre la perte osseuse.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Derrière cette perte de calcium osseux, il y une protéine apparentée à l'hormone parathyroïdienne, expliquent les auteurs. Mais le signal qui régule la sécrétion de cette protéine PTHrP (pour parathyroid hormone related protein) était jusque-là un mystère. 1. Les chercheurs ont examiné des souris allaitantes génétiquement modifiées pour bloquer leur production de sérotonine et comparé les niveaux de protéine PTHrP à ceux de souris normales en lactation. 2. Ensuite, ils ont ajouté de la sérotonine à des cellules mammaires de souris et de vache mammaires pour voir si la sérotonine pourrait induire la sécrétion de PTHrP. 3. Les chercheurs ont également traité des lignées de cellules de cancer du sein avec la sérotonine pour voir si cela changerait l'expression du gène PTHrP et celle du gène Runx2 connu pour être impliqué dans le cancer du sein métastatique et la perte osseuse.


Les chercheurs constatent,

1. chez les souris allaitantes génétiquement modifiées que l'absence de sérotonine induit des niveaux moindres de PTHrP dans les glandes mammaires par rapport à leurs homologues normales.

2. Les cellules mammaires de souris et de vache enrichies en sérotonine présentent des niveaux de PTHrP 8 et 20 fois supérieurs, respectivement.

3. Des lignées cellulaires du cancer du sein traitées par sérotonine, montrent une expression du gène PTHrP multipliée par 20, et une expression également accrue de Runx2.

Ces résultats suggèrent que la sérotonine régule la production de PTHrP, qui à son tour, affecte la migration du calcium des os et des tissus mous durant les périodes d'allaitement ou dans les cancers métastatiques. Une constatation jugée pas tout à fait surprenante pour les chercheurs, puisque de nombreux antidépresseurs qui agissent sur la sérotonine ont des effets secondaires sur la perte osseuse. Mais mieux comprendre ainsi l'action de la sérotonine pourra contribuer à développer de meilleurs traitements pour préserver l'os, par l'action de médicaments qui agissent sur le système sérotoninergique.

Source: American Journal of Physiology Endocrinology and Metabolism February 2012, doi: 10.​1152/​ajpendo.​00666.​2011 "Mammary Gland Serotonin Regulates Parathyroid Hormone-Related Protein and Other Bone-Related Signals"

Accéder aux dernières actualités sur l'Ostéoporose, la perte osseuse

Lire aussi : Santé de l'OS: La piste antidépresseurs contre l'ostéoporose -

Autres actualités sur le même thème