Vous recherchez une actualité
Actualités

PERTE de POIDS: Les régimes à faible densité énergétique confirment leur efficacité

Actualité publiée il y a 8 années 8 mois 4 jours
Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics

Qu’est-ce qu’un régime à faible densité énergétique ? Car cette étude publiée en ligne dans le Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics apporte de nouvelles preuves du bénéfice de ce type de régime alimentaire, pour la perte ou même le maintien du poids. L’analyse est sans appel mais il reste à communiquer et à expliquer ce qu’est un régime alimentaire à faible densité calorique.

Des conclusions qui « renforcent les recommandations diététiques sur la consommation régulière de fruits, légumes, grains entiers, et plus limitée en protéines animales, généralement plus faibles en densité énergétique tout en réduisant la consommation de matières grasses, graisses saturées, et sucres ajoutés, ce qui augmente la densité énergétique des aliments », explique l'auteur principal,  le Pr Rafael Perez-Escamilla de l'Université de Yale, qui suggère de mettre l'accent sur un examen global des habitudes alimentaires plutôt que de simplement programmer des modifications sur différentes composantes ou nutriments du régime alimentaire.


Les auteurs ont effectué une méta-analyse de 17 études portant sur la densité énergétique du régime alimentaire et le poids corporel chez les adultes, menées aux États-Unis, Brésil, Europe, France, Allemagne, Pays-Bas, Danemark et Corée du Sud. 15 études sur 17 apportent la preuve que des régimes à à faible densité énergétique sont associés à une perte de poids ou une amélioration du maintien du poids. Mettre l'accent sur la diminution de la densité énergétique s'avère plus efficace pendant la période d'intervention active de perte de poids, avec, pour certaines études, une pérennité de la perte limitée. Mais, globalement, soulignent les auteurs, les régimes à faible densité calorique sont associés à un maintien du poids amélioré.

Chez les enfants et les ados, aussi : La même analyse a été effectuée pour 6 études sur des données alimentaires et de poids corporel chez les enfants et les adolescents. La majorité de ces études suggèrent également l'association entre densité énergétique alimentaire et prise de poids accrue chez les enfants.

Une question de satiété ? Les auteurs expliquent ces résultats par le fait que l'abaissement de la densité énergétique améliore la satiété et contribue ainsi à la réduction des apports caloriques. Ces résultats, intéressants en pleine explosion de l'épidémie d'obésité doivent être explicités et communiqués, relèvent les chercheurs. Il s'agit d'expliquer aux consommateurs comment estimer la densité calorique d'un aliment à partir de l'étiquette, comment la réduire dans son alimentation puis comment maintenir à long terme les bénéfices d'une perte de poids en poursuivant un régime à faible densité mais équilibré.

Source: Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics via Eurekalert (AAAS) Strong and consistent evidence supports low-energy-density diets for weight loss (Visuel © Jerome Dancette - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur la Perte de poids

Accéder

à notre dossier Obésité de l'enfant (1/6) (Santé log Petite Enfance-) Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème