Vous recherchez une actualité
Actualités

SÉDENTARITÉ: Un tour du bureau rétablit la fonction vasculaire

Actualité publiée il y a 3 années 11 mois 3 semaines
Experimental Physiology

Des heures passées au travail face à l’ordinateur, en position assise entraînent des effets néfastes sur la santé déjà documentés par de très nombreuses études. Parmi les plus sévères de ces effets, la dysfonction vasculaire, et, en particulier, un flux sanguin réduit considérablement dans l’artère de la jambe au niveau de la fosse poplitée, la zone située à l'arrière du genou. Cette étude de l’Université de Missouri-Columbia (UM) montre, dans la revue Experimental Physiology, que la dysfonction vasculaire à ce niveau entraînée par 6 heures d’affilée de station assise peut être effacée en seulement 10 mn de marche.

En pratique, en position assise, les muscles cardiaques « pompent » moins efficacement le sang vers le cœur : le sang peut s'accumuler dans les jambes, affecter la fonction endothéliale des artères ou la capacité des vaisseaux sanguins à se dilater avec l'augmentation de la circulation sanguine. Rester assis durant de longues périodes de temps, face à l'écran, entraîne des risques pour la santé comme des niveaux plus élevés de cholestérol, le développement du tour de taille mais aussi un risque accru de maladie cardiovasculaire


Etre absorbé par son travail à en perdre la notion du temps, quitte à rester assis durant de très longues périodes de temps, est fréquent, souligne le Pr Jaume Padilla, professeur de nutrition et de physiologie à l'École de médecine de l'UM, et auteur principal de l'étude. Au bout de 6 heures de station assise, le flux sanguin vers les jambes est réduit. La preuve, chez ces 11 jeunes hommes en bonne santé, recruté pour cette étude et soumis à une position assise prolongée de 6 heures. L'expérience montre que le flux sanguin au niveau de la fosse poplitée est considérablement réduit mais qu'après une courte marche de 10 minutes de marche, la fonction vasculaire et la circulation sanguine sont rétablies à un niveau normal.

Explication : La station assise entraine la diminution du flux sanguin et la pression du flux sur la paroi de l'artère, appelée contrainte de cisaillement, est considérablement réduite. Si des niveaux modérés de contrainte de cisaillement sont bénéfiques à la santé artérielle, de trop faibles niveaux de contrainte de cisaillement sont préjudiciables, car à terme, ils vont réduire la capacité de l'artère à se dilater. Or la dilatation est un signe de santé vasculaire. Plus l'artère peut se dilater et répondre aux différentes contraintes, meilleure est la santé vasculaire.

En brisant le temps passé assis au par quelques pas, il est donc possible d'éliminer le risque de dommages vasculaires. Reste néanmoins à conduire une grande étude longitudinale pour cerner les conséquences à long terme, promenades régulières ou pas autour du bureau, de stations assises prolongées chaque jour répétées.

Source: Experimental Physiology 2015 DOI: 10.1113/EP085238 Impact of prolonged sitting on lower and upper limb micro- and macrovascular dilator function (Visuel vidéo@ University of Missouri Health)

Lire aussi : SÉDENTARITÉ: Gigoter, une alternative mitigée à l'exercice régulier

DEBOUT comme assis, toute station prolongée entraine ses problèmes de santé

Autres actualités sur le même thème