Vous recherchez une actualité
Actualités

Semaine de l'ALLAITEMENT maternel: 120 pays pour des nourrissons en bonne santé

Actualité publiée il y a 9 années 6 jours 2 heures
OMS et World Breastfeeding Week

Dès la première demi-heure de vie et jusqu’à 6 mois, l’enfant devrait bénéficier, pour son alimentation de l’allaitement maternel exclusif. La Semaine mondiale de l’allaitement maternel est organisée chaque année du 1er au 7 août dans plus de 120 pays pour promouvoir l’allaitement au sein. L’OMS rappelle régulièrement et à cette occasion, que l’allaitement au sein exclusif du nourrisson est l’un des moyens les plus efficaces de préserver la santé et d’assurer la survie de l’enfant.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Le fait que les enfants ne soient pas toujours allaités exclusivement au sein pendant les six mois suivant la naissance entraîne plus d'un million de décès par an et, au niveau mondial, encore plus de 60% des nourrissons de moins de six mois ne sont pas allaités exclusivement au sein. En encourageant les mères et les familles à allaiterleur enfant, de nombreuses vies pourraient être sauvées.


La malnutrition est responsable, directement ou indirectement, de 60 % des 11 millions de décès annuels d'enfants de moins de cinq ans. Bien plus des deux tiers de ces décès, souvent associés à des pratiques d'alimentation inappropriées et surviennent dans la première année de vie. Pas plus de 35 % des nourrissons dans le monde bénéficient d'un allaitement maternel exclusif pendant les 4 premiers mois, l'alimentation complémentaire commence fréquemment trop tôt ou trop tard et les aliments sont souvent inadéquats du point de vue nutritionnel et peu sûrs.

L'allaitement du nourrisson au sein doit être exclusif, selon cette recommandation de l'OMS, c'est-à dire sans aucun autre apport alimentaire que le lait maternel, jusqu'à l'âge de six mois. L'OMS ne recommande d'introduire d'autres aliments, en plus du lait maternel, qu'à partir de l'âge de six mois (180 jours) à raison de 2 à 3 fois par jour entre 6 et 8 mois, puis 3 à 4 fois par jour entre 9 et 11 mois.

Pour réussir, l'allaitement maternel doit obéir à 10 conditions

1. Adopter une politique d'allaitement maternel par écrit et diffusée aux personnels soignants,

2. donner à tous les personnels soignants les techniques pour la mettre en oeuvre,

3. informer toutes les femmes enceintes des avantages de l'allaitement au sein et de sa pratique,

4. aider les mères à commencer d'allaiter leur enfant dans la demi-heure suivant la naissance,

5. indiquer aux mères comment pratiquer l'allaitement au sein et comment entretenir la lactation,

6. ne donner aux nouveau-nés aucun aliment ou boisson, sauf indication médicale,

7. laisser l'enfant avec sa mère 24 heures par jour,

8. encourager l'allaitement maternel à la demande de l'enfant,

9. ne donner aux enfants nourris au sein aucune tétine artificielle ou sucette,

10. Encourager la constitution d'associations de soutien à l'allaitement maternel et leur adresser les mères à leur sortie de l'hôpital ou de la clinique.

Cette semaine commémore également, au delà de ses recommandations pratiques, la Déclaration «Innocenti» sur la protection, l'encouragement et le soutien de l'allaitement maternel, signée par l'OMS et l'UNICEF en août 1990. Cette déclaration rappelle également que l'allaitement maternel présente aussi des bénéfices pour la mère, en réduisant le risque de cancer du sein et des ovaires, et en augmentant l'intervalle entre les grossesses et…donne un profond sentiment de satisfaction à la plupart des femmes pour qui l'expérience est réussie.