Vous recherchez une actualité
Actualités

SURPOIDS, HTA: Les nouvelles générations ont 15 années d'avance

Actualité publiée il y a 6 années 11 mois 3 semaines
European Journal of Preventive Cardiology

15 années « d’avance », en matière de surpoids et d’hypertension artérielle chez les nouvelles générations, c’est la conclusion de cette large étude néerlandaise publiée dans l’European Journal of Preventive Cardiology. Alors que l’espérance de vie augmente de manière continue, la santé se dégrade au fil des générations, un constat alarmant qui s’explique en particulier par le tabagisme et la sédentarité.

Les chercheurs de l'Institut néerlandais de Santé publique et de l'Environnement et de l'Université d'Utrecht constatent une plus forte prévalence de l'obésité et de l'hypertension artérielle chez les nouvelles générations d'adultes vs celles nées 10 années plus tôt. Le diabète est également plus fréquent chez les hommes plus jeunes, au même âge. En revanche, la prévalence de l'hypercholestérolémie n'a pas changé, en particulier en raison de l'arrivée de traitements efficaces, comme les statines et le nombre de décès cardiaques baisse, malgré cette santé dégradée.


Cette étude de cohorte menée auprès de 6.308 adultes, âgés de 20 à 59 ans au départ de l'étude et suivis sur une période de 16 ans a examiné les changements générationnels dans la prévalence des facteurs de risque métabolique à l'origine de maladies cardiaques, accident vasculaire cérébral (AVC), diabète et autres maladies chroniques, avec, en particulier, l'évaluation du surpoids et de l'obésité, des taux de cholestérol, de l'hypertension artérielle et de la glycémie. En effet, l'exposition à ces facteurs de risque au cours de la vie impacte fortement la santé des personnes âgées. Les chercheurs ont réparti les participants par groupes d'âge de 10 ans.

L'analyse met en évidence une prévalence accrue de génération en génération du surpoids, de l'obésité et de l'hypertension artérielle -qui augmente avec l'âge dans toutes les générations-. Les « nouvelles » générations montrent ainsi, au même âge, une plus forte prévalence de ces facteurs de risque que les générations nées 10 ans plus tôt.

· Le surpoids qui touchait 40% des hommes âgés de 30 ans au départ de l'étude concerne 52% des hommes du même âge 11 ans plus tard,

· la prévalence de l'obésité double aussi en 10 ans chez les femmes,

· la pression artérielle augmente à chaque génération, sauf pour les deux générations d'adultes les plus récentes,

· le diabète augmente aussi sur 3 des 4 générations suivies, chez les hommes, mais pas chez les femmes,

· seul le cholestérol ne montre pas d'augmentation de génération en génération.

Ces différents facteurs de risque sont plus présents et marqués dans les groupes à statuts socio-économiques les moins élevés.

En matière de santé, les nouvelles générations « font pires » que les générations précédentes, concluent les auteurs, qui évoquent principalement le tabagisme et l'inactivité physique. C'est une avance de 15 ans dans les facteurs de risque métabolique qui est mise ainsi en avant, en particulier pour le surpoids et l'obésité, bref un nouveau signal d'alerte pour les nouvelles générations.

Source: European Journal of Preventive Cardiology online April 10 2013 doi: 10.1177/2047487313485512 Today's adult generations are less healthy than their predecessors: generation shifts in metabolic risk factors: the Doetinchem Cohort Study. European Journal of Preventive Cardiology (visuel FDA)

Lire aussi sur l'Obésité, l'HTA

Autres actualités sur le même thème