Vous recherchez une actualité
Actualités

THS et CANCER du SEIN: Le traitement hormonal substitutif disculpé?

Actualité publiée il y a 7 années 9 mois 3 semaines
Journal of Family Planning and Reproductive Health Care

Le traitement hormonal substitutif (THS) serait-il disculpé quant à son impact sur le risque de cancer du sein ? Alors qu’une grande étude de 2002 confirmait un risque double de développer un cancer du sein sous traitement hormonal substitutif (THS, entraînant une désaffection (légitime) pour ce type de traitement de la ménopause, cette nouvelle analyse des résultats de 3 grandes études, sur la base de critères redéfinis, indique… qu’aucune de ces études n’est, en fin de compte significative. Cette analyse, publiée dans l’édition du 25 janvier du Journal of Family Planning and Reproductive Health Care, ne signifie pas, non plus que le THS est exempt de risque.

Il s'agit d'une analyse, menée par des chercheurs de Cape Town (Afrique du Sud) et d'universités britanniques, dont l'Imperial College de Londres, sur la base de critères « indiscutables » pour associer THS et cancer du sein, des données de la Million Women Study et de 2 autres études, une méta-analyse de 1997 portant sur 51 études, la Women's Health Initiative de 2002 qui comportait 2 études. Pour chacune de ces 3 études les chercheurs ont regardé si elles répondaient à plusieurs critères nécessaires pour démontrer la causalité THS- cancer du sein.


Les 9 critères pouvant valider la causalité :

1. Les participantes ont-elles bien développé un cancer du sein après avoir pris un THS?

2. L'anxiété a-t-elle influencé les participantes dans leurs réponses ?

3. Après prescription du THS, les participantes ont-elles bien passé leurs examens, sans modification de fréquence qui pourrait expliquer une augmentation des détections de cancers du sein

4. Les participantes des études, sous THS, présentaient-elles d'autres facteurs de risque confondants ?

5. Les statistiques de risque sont-elles bien significatives ?

6. Quel effet dose-dépendant ?

7. Quelle cohérence des niveaux de risques en fonction d'autres critères comme l'âge ou du poids?

8. Quelle cohérence de chaque l'étude avec d'autres études similaires?

9. Quelle plausibilité biologique ?

Après avoir, pour chaque étude, passé en revue ces différents critères de plausibilité, les chercheurs concluent que ces études n'ont pas suffisamment satisfait aux critères de logique dans le temps, de partialité, de justesse statistique…même la large Million Women Study n'a pas satisfait à plusieurs de ces critères de causalité. En conclusion, les auteurs suggèrent que le THS peut ou ne pas augmenter le risque de cancer du sein et qu'aucune des trois études de base n'est en mesure de trancher.

Sources: Journal of Family Planning and Reproductive Health Care Published online January 17 2012 “Does hormone replacement therapy cause breast cancer? An application of causal principles to three studies. The Million Women Study”

Part 1 Part 2 Part 3 Part 4

Lire aussi: NHS (Visuels) “HRT breast cancer link study 'flawed'

Accéder aux dernières actualités sur la Ménopause

Lire aussi : MENOPAUSE et THS : Doublement du RISQUE de maladie cardiaque -

Autres actualités sur le même thème