Vous recherchez une actualité
Actualités

TUBERCULOSE: Découverte d'une protéine protectrice contre les mycobactéries

Actualité publiée il y a 8 années 1 semaine 4 jours
Inserm et Science

Pourquoi seules 10% des personnes infectées par la Mycobacterium tuberculosis, responsable de la tuberculose, vont-elles développer la maladie ? Une équipe de l’Inserm en collaboration avec des chercheurs de l’Université Rockefeller de New York répond à la question dans l’édition du 2 août de la revue Science en identifiant une protéine spécifique, ISG15, au rôle clé dans l’immunité contre les mycobactéries.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

La tuberculose est provoquée par une mycobactérie, principalement Mycobacterium tuberculosis (ou bacille de Koch). Si un quart de la population humaine est infectée par la tuberculose, seuls 10 % de cette population, soit 233 millions de personnes, développeront des signes cliniques de la maladie. La tuberculose avec 1,4 millions de décès par an reste une menace sanitaire majeure, avec une efficacité moindre des traitements disponibles, une émergence des formes résistantes (MDR-TB, XDR-TB et TDR-TB ou totally drug-resistant) voire incurables et une efficacité inefficace de la vaccination dans 50% des cas.


Depuis 15 années, cette équipe de l'Inserm travaille à une meilleure compréhension des raisons qui préviennent le développement de la maladie chez des personnes néanmoins infectées. Sur la base de données qui suggèrent des facteurs génétiques, les chercheurs ont décidé de travailler sur ces déterminants génétiques du développement de la maladie avec l'aide de technologies de séquençage du génome entier humain de l'Université de Rockefeller. En 2010, l'équipe identifiait ainsi, chez 3 enfants, 2 mutations sur le gène ISG15, aboutissant à une perte totale d'immunité. Or le rôle d'ISG15 avait déjà été identifié, sur la souris, dans l'immunité antivirale, une déficience en ISG15 étant associée à plus grande susceptibilité à l'infection par M. tuberculosis.

Dans cette étude, les chercheurs montrent qu'ISG15 est une protéine sécrétée en réponse à l'infection mycobacterienne, qui induit la production d'un interféron gamma IFN-γ, un « messager » dont le rôle est crucial dans la lutte contre les mycobactéries. Ces travaux confirment donc les rôles clés d'ISG15 et d'IFN-y, que ce soit pour le dépistage ou même de nouvelles pistes thérapeutiques, avec, suggèrent les auteurs, l'injection d'IFN-γ.

Sources: Communiqué Inserm et Science Published Online August 2 2012 DOI: 10.1126/science.1224026 “Mycobacterial disease and impaired IFN-g immunity in humans with inherited ISG15 deficiency” (Visuel OMS)

Autres actualités sur le même thème