Vous recherchez une actualité
Actualités

TUBERCULOSE: Décryptage génétique de ses multi-résistances

Actualité publiée il y a 6 années 3 mois 1 semaine
Nature Genetics

Cette recherche de la Harvard Medical School, par séquençage du génome entier de souches de la bactérie Mycobacterium tuberculosis marque une étape importante dans la compréhension des causes génétiques de la tuberculose résistante aux médicaments. 39 nouveaux gènes associés à une résistance élevée aux médicaments sont révélés dans l’édition du 1er septembre de la revue Nature Genetics.

Alors que plus de 40% des cas de tuberculose sont résistants aux traitements, que le phénomène est en émergence depuis plusieurs années, avec des souches de plus en plus résistantes nommées MDR-TB, la XDR-TB, la TDR-TB (totally drug-resistant)- jusqu'à la nouvelle forme identifiée totalement incurable en Inde-, que la TB touche encore chaque année près de 9 millions de personnes et fait 1,4 million de décès, démêler la génétique de sa résistance aux médicaments, est une des grande priorités de la recherche médicale mondiale. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime en effet aujourd'hui à 310.000 le nombre de cas de tuberculose multirésistante dans le monde chaque année, dont près de 9% des cas de tuberculose ultrarésistante.


Jusqu'à cette étude, seule une poignée de mutations individuelles associées à la résistance avait été identifiée et à un rythme bien inférieur à celui de l'émergence de nouvelles souches résistantes, précisent les auteurs. Leur analyse des séquences du génome entier de la tuberculose, appliquée à 123 souches de bactéries recueillies à travers le monde, a permis de révéler 39 nouveaux gènes associés à la résistance . C'est un bien plus grand nombre de gènes impliqués qu'on ne le pensait et dont le rôle doit encore être élucidé. Cependant ils devraient révéler, à terme, de nouveaux mécanismes d'acquisition et d'évolution de la résistance précieux non seulement pour comprendre la maladie, mais mieux la détecter et la traiter.

Définition d'un profil de résistance à un groupe d'antibiotiques : Cet ensemble de gènes impliqués suggère aussi, expliquent les chercheurs, l'existence de traits de résistance globale, qui caractériseraient les souches en fonction d'une résistance à un groupe d'antibiotiques plutôt qu'à une seule classe ou à un seul médicament. Cette conclusion est illustrée par un groupe de gènes parmi ceux identifiés, qui interviennent sur l'enveloppe cellulaire, alors que de nombreuses classes de médicaments ciblent les parois cellulaires.

L'objectif, de meilleurs traitements : « Nous ne sommes pas là pour mettre en œuvre des programmes de recherche et de la documentation, nous pratiquons une recherche scientifique de base pour contribuer à améliorer la qualité des soins », explique le Dr Megan Murray de Harvard.

Il s'agit en effet de marqueurs précieux pour le développement de nouveaux médicaments et d'outils de diagnostic des formes pharmacorésistantes.

Source: Nature Genetics doi:10.1038/ng.2747 01 September 2013 Genomic analysis identifies targets of convergent positive selection in drug-resistant Mycobacterium tuberculosis (Visuel red-stained TB bacteria@ Dr. George P. Kubica, Centers for Disease Control and Prevention)

Accéder aux dernières actualités sur la Tuberculose

Autres actualités sur le même thème