Vous recherchez une actualité
Actualités

ALCOOL: Découverte d'une protéine à l'effet detox

Actualité publiée il y a 5 années 9 mois 5 jours
Hepatology

Elle s’appelle Fra-1 et cette protéine découverte par des scientifiques espagnols s’avère être un régulateur majeur de la désintoxication, capable de protéger le foie contre les dommages induits par l’alcool et autres drogues. Les conclusions de ces travaux, publiées dans la revue Hepatology, ouvrent non seulement la voie à de nouveaux médicaments contre les maladies liées à l'accumulation de substances toxiques, comme l’alcoolisme, la fibrose et la cirrhose du foie, l’insuffisance hépatique et même le cancer mais peuvent permettre d’éclairer certains processus de résistance des tumeurs à la chimiothérapie.


Les chercheurs du Centro Nacional de Investigaciones Oncologicas (CNIO-Espagne) ont découvert que la protéine Fra-1 neutralise les dommages causés par les agents toxiques, comme l'acétaminophène (paracétamol) et joue un rôle protecteur majeur sur le foie.

Les chercheurs ont développé un modèle de souris «super-detox », conçue pour produire des niveaux très élevés de protéines Fra -1 dans le foie, de manière à servir de modèle d'étude de la fonction spécifique de FRA-1 dans cet organe sans les effets secondaires d'un excès de protéines dans d'autres tissus.

Les scientifiques constatent que l'augmentation de la production de Fra -1 dans le foie de ces souris protège l'organe de dommages causés par les médicaments, comme le paracétamol. En revanche, la suppression de Fra -1 chez la souris entraîne une augmentation significative des lésions au foie.

Fra -1 protège doublement le foie, en stimulant les gènes liés au système de défense contre les radicaux libres et donc en limitant ainsi les dommages cellulaires et en stimulant les gènes qui causent l'élimination des toxines du corps.

C'est donc un nouveau composant moléculaire « cible » pour le développement de nouveaux médicaments pour les maladies liées à l'accumulation de composés toxiques, tels que la maladie de foie aiguë, l'alcoolisme ou le cancer du foie. ...Mais c'est aussi une explication possible à la résistance de certaines tumeurs à la chimiothérapie car Fra -1 pourrait avoir également un rôle clé dans l'élimination des agents chimiothérapeutiques.

Source: Hepatology 10 OCT 2013 doi: 10.1002/hep.26518 The AP-1 transcription factor Fra-1 is dispensable for murine liver fibrosis, but modulates xenobiotic metabolism (Visuel © kmiragaya - Fotolia.com, vignette NIH)

Accéder aux dernières actualités sur la Cirrhose, l'Alcool

Autres actualités sur le même thème