Vous recherchez une actualité
Actualités

ALCOOL, DROGUES: C'est à 14 ans puis à l'adolescence que tout se joue

Actualité publiée il y a 6 années 8 mois 2 semaines
Archives of General Psychiatry

14 ans, c’est l’âge- aux Etats-Unis comme en France- de la première consommation d’alcool ou de drogues. Une consommation qui, si elle se poursuit durant l’adolescence a de plus en plus tendance à se prolonger plus tard dans la vie. Ce sont quelques résultats, publiés dans l’édition du 2 avril des Archives of General Psychiatry, de cette étude française financée par le National Institute of Mental Health (NIMH) et menée auprès d'un échantillon national représentatif d'adolescents américains et qui alerte sur l’escalade d’étape en étape de l’abus d’alcool et de drogues.

La consommation d'alcool et de drogues à l'adolescence est de plus en plus considérée comme un indicateur de l'abus de substances plus tard, à l'âge adulte, écrivent les auteurs en présentation de leur étude. Le Pr Joel Swendsen, de l'Université de Bordeaux et ses collègues ont examiné la prévalence, l'âge d'apparition et les facteurs sociodémographiques liés à la consommation d'alcool et de drogues illicites et l'abus chez les adolescents américains sur un échantillon national représentatif de 10.123 adolescents âgés de 13 à 18 ans. Les résultats de l'étude indiquent que sur toute la période de l'adolescence, · 78,2% des adolescents déclarent avoir consommé de l'alcool; · 47,1% déclarent en consommer régulièrement à raison d'au moins 12 verres d'alcool sur l'année, · 15,1% dépassent les critères d'abus. · 81,4% des adolescents les plus âgés ont déjà eu l'occasion de consommer des drogues, · 42,5% sont passés à l'acte, · 16,4% en consomment régulièrement.


Parce que l'usage précoce de substances est un facteur prédictif significatif d'usage de substances et de troubles plus tard dans la vie, les implications en santé publique des résultats actuels sont importantes, insistent les auteurs :

· L'âge moyen de l'initiation est de 14 ans pour une consommation régulière ou non d'alcool, 14-15 ans pour l'usage de drogues avec et sans dépendance.

· La probabilité de passer à l'étape suivante de consommation (consommation régulière, abus, dépendance) augmente avec l'âge.

· Les taux de consommation s'avèrent presque toujours inférieurs chez les adolescents noirs et autres groupes ethniques par rapport aux adolescents blancs ou hispaniques.

Conclusion des auteurs, la prévention contre l'alcool et l'abus de drogues illicites exige des stratégies qui ciblent tôt, dès l'adolescence et prenne en compte l'influence que le groupe ethnique peut exercer selon le stade de la consommation de substances. Car les associations observées selon l'âge, le sexe et la race ou l'appartenance ethnique varient de manière significative selon le mode de consommation.

Source: Arch Gen Psychiatry 2012; 69. [4]:390-398 «Teen Alcohol and Illicit Drug Use and Abuse Examined in Study” (Visuel © laurent hamels - Fotolia.com)

Lire aussi: TABAC, ALCOOL : A la préadolescence, la prévention a encore toutes ses chances -

Autres actualités sur le même thème

Pages