Vous recherchez une actualité
Actualités

CELLULES SOUCHES: L'haleine stimule la production de cellules hépatiques

Actualité publiée il y a 7 années 7 mois 2 semaines
Journal of Breath Research

Ces scientifiques japonais ont découvert que les composés odorants responsables de l'halitose ou mauvaise haleine favorisent le développement de cellules hépatiques pures à partir de cellules souches de la pulpe dentaire humaine. Dans leur étude publiée dans l’édition du 27 Février du Journal of Breath Research, ils montrent comment le sulfure d'hydrogène (H2S) augmente la capacité des cellules souches adultes à se différencier en cellules hépatiques en en faisant une source fiable pour la thérapie cellulaire hépatique.

C'est la première fois que des cellules hépatiques sont produites à partir de pulpe dentaire humaine et, en grand nombre avec un niveau impressionnant de pureté. « Ce degré élevé de pureté implique moins de cellules non viables qui se différencieraient en d'autres types cellulaires ou resteraient à l'état de cellules souches. L'étude suggère même que les patients subissant une transplantation de cellules hépatiques auront un risque réduit de développer des tératomes ou tumeurs comme ce peut être le risque en cas d'utilisation de cellules souches de moelle osseuse », explique l'auteur principal, le Dr Ken Yaegaki.


De cellules souches de pulpe dentaire aux cellules hépatiques : Dans cette étude, le Dr Ken Yaegaki et son équipe du Nippon Dental University ont utilisé des cellules souches de pulpe dentaire c'est-à-dire de la partie centrale de la dent constituée de tissu conjonctif, obtenue à partir des dents de patients qui subissaient des extractions dentaires de routine. Une fois fois les cellules purifiées et séparées en 2 lots, les cellules du lot test ont été incubées en chambre avec du sulfure d'hydrogène. Les cellules analysées après 3, 6 et 9 jours d'incubation ont été observées au microscope, testées, en particulier sur leur capacité à stocker du glycogène et sur les quantités d'urée contenues dans la cellule. Les chercheurs confirment leurs caractéristiques de cellules hépatiques.

«Jusqu'à présent, personne n'avait su régénérer un si grand nombre de cellules hépatiques. Comparativement à la méthode traditionnelle consistant à utiliser du sérum bovin fœtal pour produire ces cellules, notre méthode est plus productive », conclut le Dr. Yaegaki.

Le sulfure d'hydrogène (H2S) est produit dans les tissus de l'organisme. Bien que sa fonction exacte soit mal connue, les chercheurs suggèrent qu'il joue un rôle clé dans de nombreux processus physiologiques et états pathologiques.

Source: Journal of Breath Research et via Eurekalert (AAAS) “Dental pulp stem cells transformed by 'bad breath' chemical ” (Visuel Stem Cell NIH)

Accéder sur la Recherche sur les cellules souches

Autres actualités sur le même thème