Vous recherchez une actualité
Actualités

CONTRACEPTION: 30% des femmes ont un premier rapport non protégé

Actualité publiée il y a 8 années 3 mois 3 semaines
Health & Place

L’étude porte sur l'utilisation des contraceptifs en Espagne, mais elle donne une indication intéressante, probablement généralisable à d’autres pays européens sur le recours à la contraception lors du premier rapport sexuel. Ces résultats, publiés dans l'édition du 18 mai de la revue Health & Place, mettent à nouveau en évidence l’importance de facteurs socio-économiques dans l’accès à la contraception pour les jeunes femmes, que ce soit pour le premier rapport sexuel ou les suivants.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Les chercheurs le suggèrent, l'utilisation des contraceptifs en Espagne au cours de la première relation sexuelle est similaire à d'autres pays européens malgré quelques différences géographiques entre les régions espagnoles (de 55,8% à 76,7%).


Lors du premier rapport : Leur étude a porté sur la prévalence de l'utilisation des contraceptifs chez 5.141 femmes, sexuellement actives, âgées de 15 à 49 ans. Dolores Muñoz Ruiz, chercheur à l'Agence de santé publique de Barcelone et auteur principal de l'étude, précise que

· l'utilisation de contraceptifs lors du premier rapport, montre une association positive chez les femmes ayant une formation universitaire et une corrélation négative chez les femmes issus des milieux les plus démunis.

· Est plus élevée chez les femmes non-religieuses,

· à haut niveau de scolarité et de leur première expérience

· âgées de 18 à 19 ans lors de leur première expérience sexuelle.

Dans le mois précédant l'étude : D'une manière générale, et au-delà du premier rapport sexuel, la prévalence de l'utilisation de la contraception durant les 4 semaines précédant l'interview s'élève à 77,2%, variant de 70,9% à 86,7% selon les régions. Elle est plus fréquente parmi les jeunes femmes, qui vivent seules, à niveau de scolarité plus élevé, les femmes avec enfants et justement chez les femmes qui ont utilisé des contraceptifs au cours de leur premier rapport sexuel.

En conclusion, l'étude met en évidence l'importance de prendre également en compte les caractéristiques sociales et économiques pour promouvoir la contraception.

Source: Health & Place Volume 18, Issue 2, March 2012, Pages 408-414 “Regional inequalities in the use of contraception in Spain: A multilevel approach

Accéder aux dernières actualités sur la Contraception

Lire aussi : CONTRACEPTION d'urgence ou de long terme: Le stérilet, la panacée?

Autres actualités sur le même thème