Vous recherchez une actualité
Actualités

DÉMENCE, ALZHEIMER: L'exercice physique reste d'actualité

Actualité publiée il y a 5 années 11 mois 1 semaine
The Cochrane Library

La pratique de l’exercice physique reste bénéfique même en cas de démence, confirme cette mise à jour de la revue Cochrane, par méta-analyse des nouvelles études publiées depuis 2008, sur l'impact de l'exercice chez les personnes atteintes de démence. Des résultats prometteurs sont évoqués, dans l'amélioration de la capacité à effectuer les activités quotidiennes, dans l'amélioration de la cognition, en dépit de l’absence d’effet significatif sur les comportements difficiles ou la dépression.

L'objectif de cette réactualisation d'une précédente analyse « Cochrane » de 2008 était de regarder, à partir des nouvelles études publiées depuis, si des programmes d'exercice adaptés aux personnes âgées atteintes de démence vont permettre non seulement d'améliorer la cognition, les activités de la vie quotidienne, les troubles du comportement, la dépression et enfin la mortalité chez ces patients mais également avoir un impact sur le « fardeau », la qualité de vie et la mortalité des aidants familiaux ainsi que sur le recours aux services de santé.


Cette nouvelle méta-analyse a porté sur 16 études couvrant au total 937 participants.

L'analyse suggère, malgré une grande hétérogénéité dans les études, que les programmes d'exercices

· pourraient avoir un impact significatif sur,

- l'amélioration du fonctionnement cognitif,

- la capacité des personnes atteintes de démence à effectuer les activités de la vie quotidienne,

- la charge subie par les aidants naturels à domicile,

· mais aucun effet significatif de l'exercice

- sur les troubles du comportement,

- et la dépression.

· Sur les autres objectifs, les chercheurs ont manqué de données.

L'exercice peut donc être profitable aux personnes âgées atteintes de démence en améliorant leur fonctionnement cognitif et leur capacité de mener les activités de tous les jours. Avec le vieillissement des populations, des taux de prévalence des démences en hausse dans les prochaines décennies, le développement de programmes d'exercice adaptés à ces patients semble utile dans le traitement de la démence ou le ralentissement de sa progression. L'analyse montre aussi que l'exercice peut soulager aussi les aidants naturels et le système de santé.

Lors de notre précédente analyse, nous n'avions pas été capables de conclure, en raison d'une pénurie d'études appropriées, explique Dorothy Forbes, professeur agrégé en sciences infirmières à l'Université d'Alberta. « Nous pouvons aujourd'hui conclure qu'il existe des preuves sur l'efficacité des programmes d'exercice sur l'amélioration de la cognition et de la capacité à effectuer des activités quotidiennes ». La prochaine étape est de déterminer le niveau et l'intensité de l'exercice adaptés à ces patients et de regarder si la pratique de l'exercice pourrait aider les personnes atteintes de démence à rester à la maison plus longtemps.

Source: The Cochrane Library 4 DEC 2013 DOI: 10.1002/14651858.CD006489.pub3 Exercise programs for people with dementia

Lire aussi: EXERCICE PHYSIQUE: S'y mettre même après 60 ans, pour vieillir intelligent

DÉCLIN COGNITIF lié à l'âge: L'exercice aérobique muscle aussi la mémoire

EXERCICE PHYSIQUE: Bénéfique aussi pour les plus de 90 ans!

Autres actualités sur le même thème