Vous recherchez une actualité
Actualités

DIABÈTE: Pourquoi les hommes sont-ils plus vulnérables?

Actualité publiée il y a 8 années 4 mois 2 semaines
Diabetologia

Mais pourquoi les hommes sont-ils plus susceptibles de développer un diabète de type 2? Les chercheurs pensent l’avoir découvert. Biologiquement plus vulnérables, un gain de poids beaucoup moins important que chez les femmes est facteur de développement de la maladie chez les hommes. Cette très large étude écossaise, qui a porté sur près de 100.000 hommes et femmes, publiée dans la revue Diabetologia, nous éclaire sur cette nouvelle sensibilité typiquement masculine.

Ces chercheurs écossais du Scottish Diabetes Research Network Epidemiology Group et de l'Université de Glasgow, ont examiné les dossiers de 95.057 hommes et femmes présentant un diabète de type 2, en relation avec leur âge et leur indice de masse corporelle (IMC) au moment du diagnostic. Des données qui proviennent d'un registre spécialisé sur le diabète, le Scottish Care Information Diabetes Collaboration (SCI-DC) dataset. Ils ont ensuite utilisé des modèles graphiques pour tracer l'IMC au moment du diagnostic.


Une tendance nette: Il est clair que les personnes ayant un IMC plus élevé ont tendance à développer un diabète de type 2 à un âge plus jeune. Mais les chercheurs constatent une tendance claire dans leurs résultats, des hommes diabétiques de type 2 à un IMC en moyenne plus bas que celui des femmes à un âge comparable (âge moyen 59,2 ans contre 61,6 chez les femmes). L'IMC moyen enregistré dans l'année du diagnostic de diabète de type 2 est de 31.83kg/m2 chez les hommes et de 33.69kg/m2 chez les femmes (un IMC de 25 à 29,9 indique un surpoids, un IMC de 30 et plus indique une obésité). Et l'IMC des femmes au moment du diagnostic reste constamment supérieure à celle des hommes. Mas l'écart IMC entre hommes et femmes est plus important chez les plus jeunes. Après ajustement avec les autres facteurs, ces résultats sont confirmés.

Les chercheurs ont des théories pour expliquer ces résultats. Les hommes peuvent être moins sensibles à l'insuline que chez les femmes ou avoir tendance à stocker la graisse autour de leurs organes, plutôt que sous la peau comme chez les femmes. Le Dr Victoria King, Directeur de la recherche sur le diabète au Royaume-Uni, a déclaré à la BBC: «Il est inquiétant de constater que la prévalence du diabète est plus élevée chez les hommes que chez leurs homologues féminins. Une recherche de ce type va nous aider à améliorer la prévention du diabète de type 2. »

Les chercheurs concluent que les hommes sont diagnostiqués avec un diabète de type 2 à un IMC inférieur à celui des femmes du même âge. Ils considèrent que cette observation pourrait expliquer pourquoi le diabète de type 2 est plus fréquent chez les hommes d'âge moyen dans les populations européennes. La tendance dans les résultats est très claire et confirme les résultats de précédentes études qui suggéraient que, malgré une prévalence plus élevée de l'obésité chez les femmes, la prévalence du diabète chez les hommes d'âge moyen dépasse celui des femmes dans nos populations.

Source: Diabetologia, DOI: 10.1007/s00125-011-2313-3 Published online: September 30 2011 Do men develop type 2 diabetes at lower body mass indices than women? (Vignette ADA, visuel Roche)

Autres actualités sur le même thème