Vous recherchez une actualité
Actualités

DIABÈTE: Un test simple pour prédire le risque de décès précoce

Actualité publiée il y a 10 années 5 mois 1 semaine
Diabetes Care

Ces nouveaux résultats du Wake Forest Baptist Medical Center révèlent qu’un test relativement bon marché et non-invasif serait capable de prédire le décès prématuré chez les personnes atteintes de diabète. Le taux de calcium sérique serait un excellent indicateur de risque de décès cardiaque prématuré chez la personne diabétique, un taux très élevé multipliant par 6 ce risque de décès précoce . Ces résultats, à forte implications sur le plan clinique, ont été publiés dans l’édition de mai de la revue Diabetes Care.

«Les personnes atteintes de diabète sont à risque élevé de développer une maladie cardiaque et de connaître un décès précoce", explique le Pr. Donald W. Bowden, directeur du Centre de recherche sur le diabète de Wake Forest Baptist et l'auteur principal de l'étude: «Nous avons découvert que nous sommes capables d'identifier le sous-ensemble de patients qui sont à risque encore plus élevé par un test existant et largement disponible, le “gated” scanner. Plus de 8,3% de la population des pays riches vivent actuellement avec le diabète (voir schéma de droite), selon les National Institutes of Health. Les personnes atteintes de la maladie sont à risque accru de maladies cardiovasculaires (voir schéma de gauche Etude Entred 2007-2010 pour la France) et, si la maladie vasculaire est fréquente dans la population générale, sa prévalence est deux fois plus élevée chez les personnes atteintes de diabète. 60% des patients atteints de diabète finissent par décéder d'un accident vasculaire, tels qu'une crise cardiaque ou un AVC. Toutefois, selon le Pr. Bowden, les facteurs précis pour lesquels ces patients diabétiques sont victimes de décès prématuré sont restées sans réponse pour la communauté médicale.


Dans l'étude Diabetes Heart Study, Bowden et ses collègues ont suivi près de 1.500 patients atteints de diabète pendant environ 13 ans. "Lorsque nous avons examiné les données de l'année dernière, nous avons été choqués par le nombre de participants décédés au cours de cette étude," explique Bowden. «Nous voulions savoir s'il y avait des facteurs prédictifs de décès prématuré et étions à la recherche d'un moyen d'identifier les personnes à risque encore plus élevé pour trouver des interventions de meilleure prise en charge des personnes les plus à risque."

Un taux de calcium élevé dans les artères coronaires est connu pour être un bon indicateur de la maladie coronarienne. La plaque de calcium joue un rôle majeur dans les crises cardiaques et autres événements vasculaires et peut être mesurée par scanner qui, par rapport à la tomodensitométrie, utilise très peu de rayons X, ne nécessite pas d'injection et prend généralement moins de 10 minutes. A Wake Forest Baptist, ce test coûte un peu plus de 200 $ et certaines compagnies d'assurance couvrent l'examen dans les situations appropriées.

Les chercheurs ont réparti plus de 1.000 participants en 5 groupes, en fonction de leur score de calcium. La santé de ces participants a ensuite été suivie pendant une moyenne de 7,4 ans avant de comparer les données des participants décédés au cours de l'étude à ceux qui étaient encore en vie. «Nous avons déterminé un risque considérable de décès prématuré dans le groupe avec score de calcium le plus élevé.

Lorsque l'on compare ce groupe à celui qui avait la plus faible quantité de plaque calcifiée, le risque de décès s'avère plus de six fois plus élevé. Une conclusion à fortes implications cliniques.

doi: 10.2337/dc11-0008Coronary Calcium Score and Prediction of All-Cause Mortality in Diabetes -The Diabetes Heart Study” (visuel Texas Heart Institute)

Accéder à l'Espace Diabète