Vous recherchez une actualité
Actualités

ÉDUCATION du PATIENT: Plaidoyer pour des usagers mieux éclairés

Actualité publiée il y a 8 années 4 mois 1 jour
IOM- Institute of Medicine

Est-il possible pour un système de santé de reformater ses services afin de mieux apprendre aux patients à mieux faire face à leurs problèmes de santé immédiats et à devenir des usagers de santé plus avisés à long terme? La réponse est oui, selon cette étude menée par des scientifiques de l'Université de Californie, San Francisco (UCSF) rapportée par l’Institut de Médecine (IOM) américain qui présente à l’issue d’une table ronde, 10 recommandations pour des patients mieux éclairés.

Les chercheurs de l'UCSF, du San Francisco General Hospital font 10 propositions aux organisations sanitaires pour permettre aux usagers de mieux se repérer dans la masse d'information santé, mieux gérer leur propre santé et pour donner un vrai sens aux services santé. Aux Etats-Unis, expliquent les auteurs, 77 millions d'usagers ont des difficultés à comprendre l'information santé, aussi basique soit-elle, ce qui entrave leur capacité à suivre les recommandations des médecins ou à observer leurs traitements et des millions d'autres usagers n'ont tout simplement pas les compétences nécessaires pour rendre des décisions éclairées au sujet de leur propre santé.


Le Dr Dean Schillinger, professeur de médecine à l'UCSF et auteur principal de l'étude, explique que la moitié de la population (américaine) a des compétences insuffisantes en matière de santé. Dans ce rapport, son équipe s'est concentrée sur ce que les systèmes de santé pourraient faire pour améliorer la situation. L'IOM a réuni lors d'une table ronde des experts universitaires, des représentants de l'industrie, des politiques, des ONG, des associations de patients. De cette table ronde, est issu ce document qui examine les pratiques, les attitudes et les caractéristiques des organisations qui créent des environnements favorisant « une alphabétisation » en santé.

Cette éducation du patient en santé a déjà été reconnue comme essentielle dans de nombreuses études cliniques ces dernières années, ajoute Dean Schillinger. Cette connaissance est directement liée au bien-être des patients. Les patients aptes à mieux comprendre l'information santé font de meilleurs choix, gèrent mieux leurs problèmes de santé chroniques, et ont des résultats significativement meilleurs que ceux qui n'ont pas cette connaissance. Les patients à faible niveau d'éducation en santé trouvent extrêmement difficile de naviguer dans le système de soins et sont plus susceptibles de subir des taux plus élevés d'erreurs thérapeutiques, d'être hospitalisés et d'aller aux urgences, souffrent de lacunes dans leur prévention, ont un risque décès plus élevé, et de moins bons résultats de santé pour leurs enfants.

Un certain nombre d'organisations politiques ont reconnu que la culture publique santé est non seulement importante pour les individus, mais profite aussi à la société. L'autogestion permet la réduction des complications, les hospitalisations, les visites aux urgences et permet de réduire des dépenses de santé inutiles.

Les 10 recommandations du rapport :

· Faire de l'éducation en santé une priorité à tous les niveaux de l'organisation,

· mesurer les connaissances en santé et utiliser ces mesures pour guider les pratiques,

· prendre en compte les besoins spécifiques des populations prises en charge,

· éviter la stigmatisation des personnes qui n'ont pas cette culture santé,

· offrir un accès facile à l'information santé et aider l'usager à se repérer,

· diffuser cette information de base via tous supports, papier, audiovisuel, et médias sociaux,

· prendre en compte le niveau de connaissance santé en lors des visites, prescriptions et situations à risque élevé en utilisant des techniques éprouvées d'enseignement,

· former le personnel de santé dans les techniques de communication en santé,

· inciter les patients à mieux connaître leur couverture santé et les actes qu'ils auront à prendre en charge par eux-mêmes.

Source: IOM June 2012 How Can Health Care Organizations Become More Health Literate?: Workshop Summary (Visuel IOM)

Accéder aux autres actualités sur l'Education du patient

Autres actualités sur le même thème