Vous recherchez une actualité
Actualités

ÉTAT de SANTÉ: Plus de 95% de la population mondiale ont un problème de santé

Actualité publiée il y a 3 années 10 mois 3 semaines
The Lancet

Le monde vieillit, le monde va mal : plus de 95% de la population mondiale ont des problèmes de santé et plus d’un tiers serait atteint de 5 maladies et plus, selon ce grand bilan de l’état de santé du monde réalisé à partir des données de la cohorte Global Burden of Disease Study 2013. Un constat présenté dans le Lancet, qui doit interpeler les autorités et les systèmes de santé : prenant en compte le vieillissement, la proportion d'années perdues de vie en bonne santé pour cause de maladie augmente régulièrement et représente aujourd’hui 31% vs 21%, il y a 25 ans.

Ainsi, · seule une personne sur 20 dans le monde (soit 4%) n'a eu aucun problème de santé en 2013, · 3 milliards de personnes en revanche ont connu plus de 5 maladies, conclut cette analyse de 35.620 sources d'information en provenance de 188 pays.


Globalement, la proportion de personnes en mauvaise santé augmente et va continuer à augmenter, écrivent les chercheurs de l'Université de Washington. En cause l'augmentation générale de la population mondiale et l'augmentation de la proportion de personnes âgées. Ces 2 tendances viennent expliquer l'augmentation plus rapide des « DALYS » ou années avec incapacités que de l'espérance de vie, et donc la réduction croissante des années de vie en bonne santé qui ne représentent plus que les 2 tiers de la durée de vie.

Enfin, les taux d'incapacité baissent bien plus lentement que les taux de mortalité. Pour le diabète, par exemple, l'incidence a augmenté de plus de 40% ces 23 dernières années alors que les taux de décès de 9% (seulement).

Les principales causes de perte d'années en bonne santé sont stables depuis 25 ans : Viennent en tête les lombalgies, la dépression, l'anémie et la perte d'audition. Ainsi, en 2013, les troubles musculo-squelettiques (TMS), les troubles mentaux, l'excès d'alcool et la toxicomanie représentent près de la moitié de la perte de la santé dans le monde entier. Ainsi,

· la lombalgie et la dépression sont au nombre des 10 principales causes handicap dans tous les pays, causant plus de perte de santé que le diabète, la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) et l'asthme combinés.

· le nombre de personnes atteintes de plusieurs maladies augmente rapidement : si un tiers (36%) des enfants âgés de 0 à 4 ans dans les pays développés n'ont souffert d'aucun trouble dans l'année, ce n'est le cas que de 3% des adultes âgés de plus de 80 ans. Le nombre de personnes ayant souffert de plus de 10 troubles a augmenté de 52% ces 23 dernières années.

· Certains troubles chroniques non transmissibles touchent plus de 10% de la population mondiale : il s'agit des caries dentaires, des maux de tête et la migraine, de l'anémie, de la perte d'audition liée à l'âge, de l'herpès génital et de l'ascaridiase (parasitose de l'intestin).

· Le diabète devient une des causes majeures d'incapacité : augmentation de 136% de la perte de santé associée au diabète, comme la maladie d'Alzheimer (92% d'augmentation), la iatrogénie (augmentation de 120%), et l'arthrose (augmentation de 75%).

· les chutes sont également mises en évidence comme une cause importante d'incapacité, et se classent comme seconde cause d'invalidité dans 11 des 13 pays.

Selon les auteurs, certaines pathologies n'ont pas fait l'objet de toute l'attention nécessaire, en particulier avec le vieillissement des populations. C'est le cas des troubles musculo-squelettiques et des troubles mentaux et comportementaux. Le fait que la mortalité diminue plus vite que la maladie et l'incapacité est la preuve, pour les auteurs, de l'urgence de prêter attention à la perte de santé et pas seulement à la réduction de la mortalité. Ainsi, Plutôt que de se baser sur l'âge, y compris sur le plan clinique, ne vaudrait-il pas mieux regarder le temps qui nous reste à vivre en bonne santé?

Source: The Lancet 7 June, 201 DOI:10.1016/S0140-6736(15)60692-4 Global, regional, and national incidence, prevalence, and years lived with disability for 301 acute and chronic diseases and injuries in 188 countries, 1990–2013: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2013

Lire aussi: LONGÉVITÉ: L'âge est-il devenu une notion démodée? –

VIEILLISSEMENT ACTIF: 2 années d'espérance de vie en plus d'ici 2020? -


Interstitiel mediset

Autres actualités sur le même thème

Pages