Vous recherchez une actualité
Actualités

FERTILITÉ: Pas de spermatozoïdes sans omega-3 DHA

Actualité publiée il y a 7 années 3 mois 1 semaine
Biology of Reproduction

Cet omega-3 vient d’être démontré comme indispensable à la formation correcte des spermatozoïdes, donc à la fertilité masculine. Cette étude de l’Université de l'Illinois suggère pour la première fois que cet acide gras, l'acide docosahexaénoïque (DHA), est nécessaire à la constitution normale des spermatozoïdes. Conclusion, pour entretenir sa fertilité, il faut consommer du poisson. Des conclusions présentées dans l’édition de décembre de la revue Biology of Reproduction.

"Les spermatozoïdes normaux présentent une structure en forme d'arc appelé acrosome essentielle à la fécondation, car elle abrite, organise et concentre une variété d'enzymes que le sperme utilise ensuite pour fertiliser l'ovule", expliquent le Pr. Manabu Nakamura, professeur agrégé de nutrition à University of Illinois College of Agricultural, Consumer and Environmental Sciences et son étudiant, Timothy Abbott, co-auteur de l'étude.


L'étude montre pour la première fois que l'acide docosahexaénoïque (DHA) est essentiel dans la fusion des blocs de construction de l'acrosome et que sans le DHA, cette structure ne peut pas se former et les spermatozoïdes ne sont pas fonctionnels. Le DHA permet en fait de transformer un spermatozoïde rond et immature en un spermatozoïde nageur équipé « d'une queue extra longue ». Les hommes soucieux de leur fertilité peuvent donc se demander quels aliments contiennent du DHA. Les poissons, comme le saumon ou le thon, sont d'excellentes sources de cet acide gras oméga-3.

Le DHA, indispensable ingrédient de la formation aboutie des spermatozoïdes : Les scientifiques intrigués par ce nouveau rôle du DHA dans la formation de spermatozoïdes sains, l'ont testé sur des souris. Des souris mâles « privées » de DHA par manipulation génétique, sont totalement infertiles. Mais lorsque les chercheurs réintroduisent du DHA dans leur alimentation, la fécondité est complètement restaurée. En observant en 3D sous microscope à laser les étapes du développement d'une cellule du spermatozoïde, ayant marqué par fluorescence les différentes enzymes, les auteurs constatent que l'acrosome du spermatozoïde se forme lorsque de petites vésicules contenant des enzymes fusionnent en un arc, mais que cette fusion ne peut se faire sans DHA.

Au-delà de la fertilité, parce que cet acide gras, DHA, est abondant dans d'autres tissus, du cerveau et de la rétine, les scientifiques pensent que leurs recherches pourraient également avoir un impact pour le traitement de troubles de la fonction cérébrale et la vision.

Source: Biology of Reproduction December 2011 85 (6) 1291-1296; doi:10.1095/biolreprod.85.6.1291 via Eurekalert (AAAS) “Illinois scientists link dietary DHA to male fertility

Accéder aux dernières actualités sur le thème de la Fertilité, sur les Omega-3


Interstitiel mediset

Autres actualités sur le même thème

Pages