Vous recherchez une actualité
Actualités

GASTRO-ENTÉRITE: L'épidémie s'accentue et touche les plus petits

Actualité publiée il y a 6 années 10 mois 4 semaines
InVS

L’activité des services d’urgence hospitaliers pour gastro-entérites aiguës augmente chez les enfants de moins de 6 ans, informe le point de l’Institut de veille sanitaire du 17 janvier. C’est la seconde semaine au-dessus du seuil épidémique, selon le bulletin du Réseau sentinelles, qui marque le début de l’épidémie au 2 janvier. En deux semaines, près de 400.000 personnes auraient consulté pour diarrhées aiguës.


L'épidémie nationale est confirmée : Cette dernière semaine, l'incidence nationale des consultations pour diarrhée aiguë aura atteint 315 cas/100.000 habitants, au-dessus du seuil épidémique de 283 cas pour 100.000 habitants. Le Réseau Sentinelles à 389.000 le nombre de consultations pour ce motif en 2 semaines. 12 régions se situent au-delà du seuil national épidémique et les régions les plus touchées sont la région PACA (579/100.000 habitants), le Limousin (501), la Haute-Normandie (497), la Champagne-Ardenne (448) et le Nord-Pas-de-Calais (442). Au-delà du nombre de consultations, les ventes de 2 des 4 classes de médicaments, utilisés dans le traitement de la diarrhée, les absorbants intestinaux anti-diarrhéiques (A07B) et autres antiémétiques et anti-nauséeux (A04A9) ont dépassé le seuil de vente épidémique.

Peu d'hospitalisations : Si l'âge médian des cas est de 25 ans, l'activité des services d'urgence hospitaliers pour gastro-entérites aiguës (GEA) a diminué dans la tranche d'âge 6-65 ans mais augmente chez les enfants de moins de 6 ans. Le pourcentage d'hospitalisation reste faible mais, selon le modèle de prévision, le niveau d'activité des diarrhées aiguës devrait continuer à augmenter.

L'InVS rappelle les principales mesures de prévention de la gastroentérite et de ses complications :

Le respect des mesures d'hygiène et en particulier des mains par un lavage au savon fréquent, mais aussi le nettoyage des surfaces en particulier dans les lieux sensibles comme les services de pédiatrie, ou accueillant les personnes âgées.

L'application de ces mêmes mesures lors de la préparation des repas, là encore dans les collectivités accueillant des personnes âgées, les services hospitaliers, les crèches…,

La mise à l'écart des personnels malades permet de limiter également les épidémies d'origine alimentaire.

Enfin, la meilleure prévention des complications de la diarrhée aiguë est la réhydratation précoce à l'aide des solutés de réhydratation orale (SRO). Son efficacité est largement démontrée par de nombreuses études, et les SRO sont remboursés par la sécurité sociale pour les enfants de moins de 5 ans.

Autres actualités sur le même thème

Pages