Vous recherchez une actualité
Actualités

Le THÉ et ses flavonoïdes, un élixir pour les femmes âgées?

Actualité publiée il y a 6 années 3 mois 5 jours
The American Journal of Clinical Nutrition

Le thé peut-il apporter des effets bénéfiques, spécifiques aux femmes ménopausées, et ses niveaux élevés de flavonoïdes peuvent-il contribuer à la longévité de ces femmes plus âgées? Réponse ou éléments de réponse, dans l’American Journal of Clinical Nutrition.

Les flavonoïdes sont des antioxydants présents dans certains aliments dont le thé, le chocolat et le vin. Leurs bénéfices pour la santé ont été largement documentés, dont pour la prévention cardiovasculaire, des troubles métaboliques et de certains cancers.


Les chercheurs de l'University of Western Australia ont suivi 1.136 femmes âgées de 75 ans et plus, et ont regardé si leur apport en flavonoïdes via leur consommation de thé pouvait être associé au risque de décès sur les 5 prochaines années. 1.063 femmes ont renseigné leur régime alimentaire par questionnaires alimentaires. Les chercheurs ont pris en compte certains facteurs de confusion comme la maladie cardiovasculaire, les antécédents de cancer, l'âge, l'IMC, le statut tabagique, la consommation d'alcool, de fruits et légumes, et l'activité physique.

Durant le suivi de l'étude,

· 129 décès (12%) ont été recensés,

· l'apport quotidien moyen des participantes a été estimé à environ 700 mg,

· un apport supérieur est associé à une réduction du risque de mortalité toutes causes confondues.

· L'apport le plus élevé, soit environ 800 mg par jour est associé à une réduction de plus de 60% du risque de mortalité à 5 ans, vs la consommation la plus faible (un peu plus de 500 mg).

· Enfin, le thé noir apparaît comme le principal contributeur alimentaire de flavonoïdes avec une contribution de 59% à 82% de l'apport total.

L'étude confirme donc bien une association entre la consommation de thé et la durée de vie étant entendu, que chez ces participantes le thé était bien la source principale de leur apport en flavonoïdes. Cependant, l'étude ne démontre pas la relation de cause à effet, de l'apport en flavonoïdes à la réduction de la mortalité. D'autres facteurs de santé et de mode de vie non pris en compte peuvent avoir joué. Ces résultats apportent néanmoins de nouvelles données en faveur des bienfaits des flavonoïdes. Les chercheurs concluent quant à eux qu'une consommation élevée de flavonoïdes est associée à un risque réduit de mortalité chez les femmes âgées, probablement liée à une réduction des incidences de cancer et de maladie cardiovasculaire.

Source: The American Journal of Clinical Nutrition May 2015 doi: 10.3945/​ajcn.113.073106 Flavonoid intake and all-cause mortality

Lire aussi :

THÉ: Pourquoi sa consommation devrait être obligatoire

THÉ: Des taux de fluor parfois néfastes pour la santé -

Autres actualités sur le même thème