Vous recherchez une actualité
Actualités

LEUCÉMIE: Des mutations de prédisposition inévitables avec l'âge

Actualité publiée il y a 6 années 7 mois 1 semaine
Cell Reports

L’identification d’adultes âgés en bonne santé porteurs de mutations de la leucémie, par cette étude génétique du Wellcome Trust et de Cambridge, suggère que non seulement certains types de leucémie vont mettre des dizaines d’années pour se développer, mais aussi qu’il est quasiment inévitable avec l’âge de porter ces mutations de prédisposition. Ainsi, une personne âgée de 90 ans sur 5 sera porteuse de cette susceptibilité génétique. Une nouvelle illustration, présentée dans Cell Reports, de l’association de la plupart des cancers avec le vieillissement.

La leucémie ou cancer des globules blancs existe sous plusieurs types, la leucémie lymphoblastique aiguë, qui se déclenche subitement, est une forme agressive et touche principalement les jeunes, la leucémie myéloïde aiguë, une forme également agressive de la maladie plus fréquente chez les adultes âgés de 60 ans et plus, la leucémie lymphoïde chronique, une forme à croissance plus lente et plus fréquente chez les adultes âgés de 60 ans ou plus et enfin, la leucémie myéloïde chronique, également à croissance lente, et plus fréquente chez les adultes d'âge moyen.


Les chercheurs ont analysé le sang de 4.219 personnes, âgées de 17 ans et plus, à la recherche de 15 mutations génétiques ou « 15 hotspots » fortement liées aux cancers du sang. Ils identifient un nombre de mutations bien plus élevé que prévu chez les personnes âgées en bonne santé et donc exemptes de leucémie. L'analyse identifie ainsi ces mutations de forte prédisposition chez :

· 0,8% des personnes âgées de moins de 60 ans,

· 19,5% des personnes âgées de 90 ans ou plus.

· 70% des personnes âgées de 90 ans ou plus présentent certaines mutations de prédisposition, mais autres que les 15 fortement liées à la maladie

Des clones de cellules hématopoïétiques portant des mutations : Les chercheurs concluent que les sujets sans signes visibles de trouble hématologique peuvent abriter des clones de cellules hématopoïétiques portant des mutations fortement associées à la leucémie. Cette accumulation de mutations est une conséquence presque inévitable du vieillissement humain.

Compte-tenu de l'âge seuil auquel l'incidence apparaît, le risque réel reste faible. Cependant, pour les plus jeunes d'entre nous, il faut tenir compte de l'augmentation importante des durées de vie dans les décennies à venir. D'autant que ces premières conclusions pourraient également s'appliquer à d'autres types de cancer.

Source: Cell Reports February 26 2014 Leukemia-Associated Somatic Mutations Drive Distinct Patterns of Age-Related Clonal Hemopoiesis (Visuel Leukemia@CDC)

Lire aussi: LEUCÉMIE: Guérir en activant le vieillissement cellulaire

Plus d'études sur la Leucémie

Autres actualités sur le même thème